leral.net | S'informer en temps réel

Les études sont terminées pour l’entrée des filles au Prytanée militaire de Saint-Louis

Les études pour le recrutement d’élèves filles au Prytanée militaire Charles T’Choréré sont terminées, a affirmé le colonel Gora Mbaye, commandant de l’école, soulignant qu’il appartient maintenant aux autorités de rendre effective une telle mesure.


Rédigé par leral.net le Dimanche 27 Mai 2012 à 15:47 | | 3 commentaire(s)|

Les études sont terminées pour l’entrée des filles au Prytanée militaire de Saint-Louis

Selon lui, pour accueillir des élèves filles, les autorités sont invitées à prendre des mesures préalables, surtout celles portant sur l’encadrement et des infrastructures adéquates adaptées pour les filles.


« Pour les filles, nous avons demandé à ce que le recrutement se fasse à partir de la seconde », a précisé le colonel Mbaye.


Le Prytanée militaire de Saint-Louis est un établissement d'enseignement secondaire sénégalais dépendant du ministère des Forces armées et situé à Saint-Louis. Chaque année, il reçoit 50 élèves de seize nationalités différentes.


Il est fondé par l'armée française en 1923, sous l'appellation d'École des Enfants de Troupe de Saint-Louis-du-Sénégal et prend ses quartiers dans les locaux de la 3e compagnie du 1er régiment de tirailleurs sénégalais.


En 1946, il est transféré au camp de Dakar Bango et reçoit en 1953 l’appellation d’École militaire préparatoire africaine. Suite à l'indépendance du Sénégal, il prend le nom officiel, en 1962, de Prytanée militaire Charles N'Tchorere mais est plus connu aujourd'hui sous l'appellation Prytanée militaire de Saint-Louis.

Source: APAnews



1.Posté par dieng le 27/05/2012 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis un ancien enfant de troupe de la promotion 1964

En fait au lendemain de l'indépendance l'ecole militaire préparatoire africaine devient ecole militaire préparatoire
C'est en 1973 lors du cinquantenaire que le président Senghor decida de lui donner le nom officiel de Prytanée militaire

2.Posté par Le petit m'a donné l'anus du poulet. le 28/05/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis un ancien de la promo 75 et je ne laisserai pas ma fille aller à Bango.
Oubliez cette idée débile de WADE. La réussite du PMS tient à la qualité du recrutement des élèves et de l'encadrement scolaire et non à la tenue militaire. Son pendant pour les filles existe déjà à Gorée et c'est Mariama Ba. Bango n'est pas un environnement pour des adolescentes et le personnel militaire n'est en rien préparé pour cela. Il est possible d'avoir la même réussite en créant un lycée d'excellence sur concours avec internat pour jeunes filles sans nécessairement le faire à Bango.
Une idée saugrenue, même venant d'un chef d'état reste ce qu'elle est. Gora Mbaye sait bien que c'est une foutaise. C'est un ancient E.T. et le commandant de l'école, mais avec cette idée de recrutement à partir de la seconde, il manque de courage pour dire simplement NON.

3.Posté par Mohamed le 28/05/2012 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour cette idée, je pense que c'est une très mauvaise initiative, le PMS n'est fait pour les jeunes filles, cette idée risque de ternir l'image de l’école tant au niveau National et voir même international et vous savez que là où il y a rencontre de deux corps Etrangères de nature différentes il faut qu'il ai attraction cela amènera un niveau faible des élèves puisqu'ils auront l'occasion de ce faire de petite amie, je pense que c'est une idée que nos autorités militaires ne laisseront jamais passer.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image