leral.net | S'informer en temps réel

Les jeunes conducteurs utilisent trop leur smartphone au volant

83% des 18-24 ans utilisent leur téléphone au volant, révèle le dernier baromètre AXA Prévention. Un facteur qui augmente pourtant fortement le risque d'accident.


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Octobre 2016 à 00:14 | | 0 commentaire(s)|

Illustration
Illustration
Les jeunes conducteurs ont pris la mauvaise habitude de conduire avec leur smartphone à portée de main, et surtout de ne pas résister à s'en servir. C'est ce que révèle le dernier baromètre AXA Prévention, dévoilé en exclusivité par nos confrères de RMC.
83% des 18-24 ans disent ainsi utiliser leur téléphone lorsqu'ils conduisent, contre 48% sur l'ensemble des automobilistes.

Les jeunes n'hésitent pas à passer des appels (43% contre 30 sur l'ensemble des automobilistes), à envoyer ou consulter des SMS (43% vs 15%) et des mails (7% vs 3%) ou encore à utiliser une application de jeu mobile (4% vs 1%).

Un facteur de risque important

Si en utilisant leur téléphone les jeunes s'exposent à une amende et une perte de 3 points, soit la moitié du total disponible pour les permis probatoires, c'est surtout un facteur de risque important. Un chiffre pour s'en rendre compte: d'après la Sécurité routière, le smartphone au volant c'est 10 personnes tuées ou gravement blessées chaque jour.

Récemment, une étude américaine montrait ainsi que l'envoi ou la consultation d'un SMS au volant multipliait par 23 le risque d'accident. Le succès du jeu Pokémon Go lancé l'été dernier avait également déclenché une vague de comportements dangereux sur la route, avec des piétons absorbés dans leur téléphone au moment de traverser et des conducteurs qui continuaient à chasser Pikachu et consorts au volant.

Pour sensibiliser les automobilistes, certains ont donc pu apercevoir ce genre de message sur les panneaux d'autoroutes : "celui qui conduit c'est celui qui ne joue pas".

Un détournement du célèbre slogan "celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". Et sur ce point de l'alcool au volant, il faut dire que les jeunes se montrent un peu plus responsables que leurs aînés. Ils sont 18% à déclarer prendre le volant après avoir consommé 2 verres d'alcool, contre 23% sur le total des automobilistes.

Trois quarts des jeunes conduisent de nuit

Les jeunes conducteurs ont également davantage tendance à conduire de nuit pour effectuer de long trajet (72% contre 58% chez l'ensemble des automobilistes) ce qui augmente le manque de vigilance. Une étude récente montrait que 57% des 18-24 ans ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils conduisent de nuit. Pour rappel, 43% des tués sur la route le sont de nuit, alors que ces déplacements ne représentent que 10% du trafic routier.

Khary DIENE avec autobfmtv






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image