leral.net | S'informer en temps réel

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : vers la mise en service d’un navire pour le fret

Ziguinchor, 22 fév (APS)- Le Consortium Sénégalais d’activités maritimes (Cosama) envisage de mettre en service, et cela avant la fin du semestre, un bateau de transport de marchandises sur la ligne Dakar-Ziguinchor, répondant ainsi à doléance des opérateurs économiques de la région.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Février 2011 à 20:43 | | 2 commentaire(s)|

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : vers la mise en service d’un navire pour le fret
L’annonce a été faite lundi à Ziguinchor par le Directeur commercial chargé de l’ exploitation du Cosama, Abdou Salam Kane, lors d’un Comité régional de développement (CRD).

Le navire, d’une capacité de près de 4000 tonnes, participera avec Aline Sitoe Diatta pour le transport de passagers, au désenclavement économique de la région.

Le prochain bateau va être mis en service pour une période de six mois, avec une option d’achat, par "mesure de prudence", a déclaré Abdou Salam Kane, ajoutant que cela permettra de fidéliser la clientèle.

Construit en Allemagne, le navire Aline Sitoe Diatta, dont le coût s’élève à 25 millions d’euros (environ 16,5 milliards de francs CFA), a une capacité de 500 passagers. Il peut transporter plusieurs dizaines de véhicules et près de 450 tonnes de fret.

Il a effectué sa première rotation le 10 mars 2008. Il avait remplacer le Willis qui à son tour avait remplacé le bateau ‘’Le Joola’’ dont le naufrage, le 26 septembre 2002 au large de la Gambie, avait fait 1863 morts.

OID/ASG



1.Posté par Famille de victime du naufrage du Joola le 23/02/2011 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HONORER LA MEMOIRE DES NAUFRAGES DU JOOLA,
un drame survenu le 26/09/2002, près de 2000 victimes (13 nationalités) mortes dans d'atroces souffrances.

SI LE NAUFRAGE DU JOOLA m'était conté...Ces fantômes qui hantent.....

Un drame impuni, méprisé et bafoué par les autorités sénégalaises,
Des familles de victimes unies et déterminées....

Une épine entre la France et le Sénégal (françafrique) entrave la vérité et la justice et bafoue les droits de l'homme...
DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

TROP DE ZONES D'OMBRES AUTOUR DE CE DRAME
Des images douloureuses au lendemain du drame mais une réalité et des témoignages qui en disent long :

2.Posté par DIOP le 23/02/2011 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette nouvelle est à saluer.
Je suis convaincu de deux choses.
La mise en place de plusieurs navires pour les traffics réguliers ZIg -Dak et Zig-kaolack découragerons les coupeurs de route par la diminution du traffic routier dans les zones à risque.
D'autres par cela permettrait à la Gambie de savoir qu'elle n'est pas aussi indispensable pour la libre circulation des sénégalais entre ziguinchor et dakar.
Ces raisons devraient même amener le gouvernement sénégalais à subventionner à une grande échelle les billets de bateau afin de faciliter le trafic maritime au détriment du passage obligé de la Gambie pour certains sénégalais.
Il y va de la sécurité des citoyens sénégalais et de la souveraineté du peuple sénégalais.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image