leral.net | S'informer en temps réel

MOSQUEE MAZALIKOUL JINAAN - Présent à la rencontre d’évaluation des travaux : Sidy Makhtar Samb raconte ses vérités

Sidy Makhtar Samb, dignitaire mouride, qui a pris part à la fameuse rencontre qui aurait vu la destitution de Mbackiou Faye de son poste de coordonnateur des travaux de la mosquée Mazalikoul Jinaan de Colobane, rétablit ses vérités. Joint par téléphone hier, il indique que M. Faye a plutôt donné satisfaction par rapport à ses comptes au point de garder toujours son poste. La genèse des faits semble être trahie, à propos de la teneur de la rencontre d’évaluation des travaux de la mosquée Mazalikoul Jinaan de Colobane. Il est en effet soutenu que Mbackiou Faye n’est plus le coordonnateur des travaux, suite à des «manquements» qu’il aurait commis sur des dépenses liées aux travaux.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Juillet 2011 à 21:41 | | 1 commentaire(s)|

MOSQUEE MAZALIKOUL JINAAN - Présent à la rencontre d’évaluation des travaux : Sidy Makhtar Samb raconte ses vérités
Joint par téléphone hier, pour plus de détails par rapport à cette rencontre, Sidy Makhtar Samb a d’emblée démonté les propos livrés par une bonne partie de la presse sur la décision de destituer Mbackiou Faye de son statut de coordonnateur des travaux. Parlant à visage découvert et en tant que membre de la communauté mouride qui a assisté à la fameuse rencontre, M. Samb par ailleurs directeur de la radio Nostalgie, s’est voulu on ne peut plus…..clair : «Jamais, il n’a été question de débarquer Mbackiou Faye de son poste de coordonnateur.» Pour lui, la vérité des faits a été trahie par ceux qui se sont confiés à la presse à visage couvert. «Moi, je dis à visage découvert que rien de ce qu’ils ont raconté n’est fondé», insiste avec véhémence M. Samb. Avant de rentrer dans l’intelligence de la rencontre, qui a vu la présence de plusieurs dignitaires mourides. «Il y avait deux points inscrits à l’ordre du jour, dont l’évaluation des travaux et à ce propos, tout le monde a été satisfait des comptes rendus par Mbackiou Faye.» Pour lui d’ailleurs, c’est un mauvais procès fait au promoteur immobilier, si l’on sait qu’il n’a été porté à la tête de la coordination des travaux de la mosquée, qu’avec l’avènement du défunt Serigne Bara Mbacké au khalifat. Avant lui, précise notre interlocuteur, c’est l’actuel président du Sénat qui pilotait une partie des travaux. «C’est Pape Diop qui avait signé un contrat avec la Cde», avant que Mbackiou Faye n’arrive aux affaires.

Réagissant à propos des 30 ou 31 millions de francs qui seraient restés dans les caisses, après avoir exécuté certaines tâches, notamment liées aux études de faisabilité des travaux, le directeur de Nostalgie Fm indique que près de 12 millions de francs sont encore gardés séparément dans des comptes ouverts à la Cbao et à la Sgbs et le reste non quantifiable est dans les caisses de la Banque islamique du Sénégal (Bis). Sous ce rapport, il affirme que le chef de l’Etat n’a pas encore remis les 500 millions de francs Cfa qu’il avait promis pour sa contribution, dans la construction de la mosquée. Seuls, énumère-t-il, Seri­gne Bara Mbacké a contribué à hauteur de 100 millions de francs Cfa, Mbackiou Faye a participé pour 50 millions ainsi que son beau-fils qui a donné 20 millions de francs et d’autres bonnes volontés qui ont contribué entre 15 et 20 millions de francs. Mais, précise un autre interlocuteur proche de l’actuel khalife des mourides et qui a, lui, souhaité garder l’anonymat, l’enveloppe entière est évaluée à 300 millions de francs. Seulement entre la somme de 160 millions remis à l’entrepreneur, les 16 millions mobilisés pour le bail et d’autres travaux, pour un total de 270 millions de francs Cfa, il ne reste effectivement qu’un peu moins de 30 millions de francs Cfa.

Dans sa réaction, Sidy Makhtar Samb insiste sur les prérogatives de Mbackiou Faye qui sont restées intactes, après la rencontre qui a néanmoins accouché d’une nouvelle commission pour la redynamisation des travaux de la mosquée. Commission à la tête de laquelle, se trouve Serigne Moun­takha Mbacké qui, selon lui, a toujours été superviseur en chef des travaux, suivi de Mbackiou Faye «toujours coordonnateur».

Le Quotidien a tenté de joindre Mbackiou Faye en vain
alyfall@lequotidien.sn



1.Posté par touba belel le 12/07/2011 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un peu se respet pour les marabout il ne fau pa les tutoyer serigne sidy moukhtar est le khalif general des mouride.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image