leral.net | S'informer en temps réel

Manif’ contre les coupures d’électricité : Ousmane Wade reçoit une balle en plein cœur

Leral.net - Les forces de l’ordre renouent avec leur sport favori : tirer sur les populations qui manifestent leur mécontentement. Et cela, Ousmane Wade, carreleur de son état l’a appris à ses dépens.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Septembre 2011 à 09:05 | | 11 commentaire(s)|

Manif’ contre les coupures d’électricité : Ousmane Wade reçoit une balle en plein cœur
Alors qu’il se trouvait devant une maison qu’il a l’habitude de fréquenter pour dit-il, prendre de l'air, Ousmane Wade, un carreleur de 33 ans se fait tirer dessus par un élément du Groupement mobile d’intervention qui poursuivait des jeunes manifestants. Ces derniers qui en ont marre des coupures d’électricité ont battu le pavé ce mercredi. Mais, c’est Ousmane Wade qui n’a pas pris part aux manifestations qui a payé les pots cassés. « Mon seul tort, c’est d’être resté sur place quand les autres s’enfuyaient », dit-t-il dans les colonnes de l’Observateur lu par Leral.net. Une balle dans la région du cœur, c’est ce qu’Ousmane a reçu. Toutefois, il n’est pas en mesure de savoir si c’est une balle blanche ou réelle mais il a pu identifier un objet rond qui était dans la plaie ouverte par la balle. Qu’il a laissé tomber par la suite, car ne pouvant pas supporter la douleur. Conduit à l’hôpital Abass Ndao, on n’a pas voulu de lui. Ce qui n’a pas été le cas au centre de santé Elisabeth Diouf où il a reçu ses premiers soins aux frais exclusifs de sa famille. Laquelle a décidé de porter plainte contre X pour que le droit soit dit dans cette affaire.



1.Posté par kanediallo le 09/09/2011 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne comprend pas ,il a ete emmené à l'hopital abass ndao et ils n'ont pas voulu le sauvé , c'est non assistance à personne en danger il doit porter plainte contre l'hopital sinon meme contre l'etat car le premier role de l'hopital c'est d'assiter les malader et pas de les rejeter

2.Posté par Aicha le 09/09/2011 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment vivre dans ces condition une personne qui dans un état grave vous refusez de lui prendre en charge la famille doit porter plainte contre cet hopital

3.Posté par kaw le 09/09/2011 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article est tiré par la queue un homme à qui on loge une balle dans la région du cœur raconte sa propre histoire et est son propre expert balistique. Ousmane, si tu avais reçu une balle dans cette partie du corps hier soir tu ne serais plus de ce monde. dons arréter vos incitation à la révolte messieurs de l'Observateur

4.Posté par deg deg le 09/09/2011 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis d'avis avec toi

5.Posté par le solitaire le 09/09/2011 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le policier a dégainé et a tiré en croyant que le gars se nommait Abdoulaye... mais le mec se nommait ousmane. de toutes les façons, un wade est un wade. à force de tirer sur les wade, on finira bien un jour à atteindre le wade reccherché. Wait and hope.

6.Posté par ndiaye modi le 09/09/2011 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr WADE, ne prends pas des sénégalais pour des ignars. Et vous journalistes ne vous laissez plus vous embarquer dans des histoires à dormir debout car pour le sénégalais lamba il dira c'est LOBS pourtant qui est un journal de référence.
Oussou va te faire d'autres images , tu ne pourras jamais ébranlér la jeunesse
salut

7.Posté par Laafa le 09/09/2011 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est ce possible de continuer à croire que toujours des forces de l'ordre tirent sur des gens qui n'ont participé aux manifestations ? Ma conviction est que quelque part, des gens qui ont intérêt à ce que le pays s'embrase profitent d'occasions pareilles pour tirer sur les manifestants. Car c'est toujours plus facile d'accuser des forces de l'ordre. Et les perdants se sont toujours les manifestants, car en aucune façon les résultats de leurs blessures ne les profiteront. Ceux qui profitent de leur sang ne manifestent pas. La meilleure façon, c'est d'avoir l'autorisation et d'être protégé par la police. Sinon on peut mourir d'une balle qui ne viendra pas( c'est sur) de la police. Les morts des manifestations des Moustachidines sont là pour le prouver.

8.Posté par dino le 09/09/2011 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis du même avis que kaw. sama gagni daniou yok rek

9.Posté par penda guissé le 09/09/2011 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ay dou yem ci bopou borom. Ces apprentis pyromanes doivent se calmer et revendiquer selon les règles républicaines. Voilà qu'en manifestant violemment un innocent s'est blessé

10.Posté par souleymane le 09/09/2011 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kaw un grand merci . tout ca c est une invitation a la revolte ........aye wi ngen di woo yala na yem ci yen....... quelqu un qui a recu une balle dans le coeur et qui raconte son histoire dites nous autre chose

11.Posté par Papjop, Finlande le 10/09/2011 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Une balle en plein coeur ou dans la région du coeur" Waaw, la personne qui subira celà ne va jamais jusqu à témoigner, surtout après être éconduite d'un hopital à un autre.

L' article n'est pas signé...Qui oserait? C'est du mensonge, de l'exagération, de la calomnie.
Dieu l'interdit. Certes on ne te connait pas, mais Lui, Il sait qui tu es.

Ragaleen Allah. Le Prophete PSL n'a jamais calomnié ses pires ennemis quoi qui puisse arrivr

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image