leral.net | S'informer en temps réel

Mbacké : Le préfet interdit aux filles « dénudées » et en partance vers certains quartiers religieux de monter sur les jakartas

Vols suivis de fuite , complicités avérées dans des actes délictuels comme le transport de produits prohibés , comme la drogue , comportements à risques en pleine circulation , tenues indécentes de certaines personnes transportées , indiscipline notoire des conducteurs , port de casques non respectées , surcharges , conduite sans permis de conduire , voilà les différents problèmes qui ont amené le Préfet de Mbacké à convoquer , d’urgence , une réunion au terme de laquelle il a pris les mesures qui s’imposent avant que les choses ,ne s’empirent .


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Septembre 2011 à 17:05 | | 0 commentaire(s)|

Mbacké : Le préfet interdit aux filles « dénudées » et en partance vers certains quartiers religieux de monter sur les jakartas
Depuis que les motos-taxis Jakartas ont envahi l’espace communale avec , environs , 230 unités en moins de trois mois , Mbacké a , complètement , changé de visage . Les accidents de circulation sont devenus plus fréquents . Une enquête a permis de découvrir la principale cause de cette situation . En fait , confient plusieurs conducteurs « les freins de ces jakartas se trouvent au niveau des pieds , chose peu courante avec les engins à deux roues . Pire , passer d’une vitesse à une autre , n’est , toujours , pas chose aisée et peut amener le conducteur à perdre la contrôle de la moto ».

Conscient de toutes ces données , le Préfet de Mbacké , Alioune Aidara Niang , a , de concert avec les chefs de quartiers , les propriétaires de ces engins , le commissaire de Police et certains autres collaborateurs décliné une feuille de route censée apporter la solution à cette situation nouvelle . Ainsi , une batterie de mesures a été prise . Désormais , aucun conducteur âgé de moins d’une quinzaine d’années ne sera autorisé à circuler dans le territoire communal . En plus de cela , le port de casques est , dorénavant , plus que jamais obligatoire . Mieux tout conducteur devra se doter d’un permis de conduire , d’ici 6 mois et les frais d’obtention sont fixés à 18 000 francs Cfa . Le Préfet a , aussi , demandé au commissaire de lister l’ensemble des Motos en circulation et de déterminer leurs véritables propriétaires .

Deux mesures auront , cependant , particulièrement , attiré l’attention de l’assemblée . En effet , le Préfet s’est offusqué du port vestimentaire indécent noté chez certaines filles transportées par les motus-taxis jakartas . « Il n’est pas ,normal de laisser ces filles « au dos nus » se mettre sur ces motos et prendre la direction de certaines ‘’penc’’ à caractère religieux . Ces localités dites religieuses ne doivent pas souffrir de ce laisser- aller » dira Alioune Aidara Niang .Il citera , ainsi , les quartiers comme Darou Salam , Mbacké Khéwar , Mbacké Bary etc… Le préfet demandera aux conducteurs de baisser leurs musiques . En effet , presque tous ces engins disposent d’une sonorisation , parfois , extravagante audible à tout coin de rue .

Amadou Moustapha Mbaye
Source Lepeuple-sn.com






Hebergeur d'image