leral.net | S'informer en temps réel

Mbacké : diagnostic sans complaisance de la situation du secteur agricole

Les membres du syndicat "Jappando" et l’association des conseillers ruraux du département de Mbacké, réunis jeudi à la préfecture de Mbacké, pour plancher sur la campagne agricole, ont dressé un diagnostic sans complaisance de la situation dans le secteur agricole.


Rédigé par leral.net le Jeudi 10 Mai 2012 à 21:45 | | 0 commentaire(s)|

Mbacké : diagnostic sans complaisance de la situation du secteur agricole
Ce diagnostic est axé sur les questions relatives aux semences, aux engrais, au matériel agricole, aux produits phytosanitaires, aux vivres de soudure et au vol de bétail.

Dans sa déclaration, Serigne Bassirou Mbacké, président de la communauté rurale de Typ et porte-parole du jour, a mis en exergue le retard constaté l’année dernière dans la place en place des semences.

’’Cette année, dit-il, les besoins en semences sont accrus et le kilogramme de graines décortiquées de qualité est passé de 350 FCFA à 600 FCFA."

Il a souligné que la mise en place tardive de l’engrais notée durant la campagne précédente devrait être corrigée, prévenant ’’qu’il ne sera plus question d’attendre le stade de floraison pour distribuer l’engrais’’.

Il a à ce propos rappelé que certaines communautés rurales n’avaient pas reçu d’engrais, ni pour l’arachide, ni pour le mil.

Concernant le matériel agricole, les agriculteurs ont insisté particulièrement sur la dotation de semoirs qui, selon eux, est d’une impérieuse nécessité dans le département de Mbacké où le ratio est d’un semoir pour 30 paysans.

Ils ont aussi demandé aux autorités de prendre toutes leurs dispositions pour un traitement des sols, attaqués l’année dernière par les sauteriaux.

Ils ont encore insisté pour qu’on les aide à combattre le vol du bétail et du matériel agricole.

Le déficit pluviométrique observé lors de la dernière campagne agricole dans les communautés rurales de Taif, Sadio et Kaël explique les faibles rendements pour toutes les spéculations.

A ce niveau, les agriculteurs ont plaidé pour la distribution de vivres de soudure dans tout le département de Mbacké.

Ils ont aussi invité le gouvernement à consolider les acquis de la syndicalisation des pays, initiée par le gouvernement précédent.




SOURCE:P.-S.
ID/ASG






Hebergeur d'image