leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade déclaré persona non gratta en Casamance

Les jeunes du RSD/TDS ne veulent pas du tout voir le Président de la République du Sénégal en Casamance. Ils l’ont déclaré persona non gratta de cette partie Sud du pays. Le porte parole de ces jeunes, Mamadou Lamine Badji a expliqué sur les ondes de la Rfm qu’ «Abdoulaye Wade avait promis aux casamançais 100 jours pour régler la crise casamançaise sachant que c’est une crise qui nous tient vraiment à cœur. Parce que cette paix là, nous la voulons.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mars 2011 à 20:32 | | 1 commentaire(s)|

Me Wade déclaré persona non gratta en Casamance
On ne peut pas venir regarder des parents ahuris, vivants la douleur dans leur chair et leur dire écoutez votez pour moi et dans 100 jours je vous règle le problème et qu’on constate qu’au lieu de 100 jours on est à 11 ans. 11 ans sans qu’il ne fasse l’effort de régler ce problème là» a-t-il confié. Et d’ajouter: «c’est pour cela que nous croyons qu’il ne respecte pas les Casamançais. Et pour cela nous n’accepterons plus jamais qu’Abdoulaye Wade viennent à Ziguinchor pour des raisons électoralistes». Ce n’est pas en Casamance, dit-il, qu’il va acheter les consciences, ce n’est pas en Casamance qu’il va venir déverser son argent». Mr Badji de faire comprendre que: «si Me Wade a de l’argent, il n’a qu’à le déverser dans l’investissement. Nous avons besoin de réalisations, d’infrastructures et pour cela nous sommes soudés, uniques comme un seul homme».

Les jeunes partisans de Robert Sagna qui étaient en conférence de souligner: «depuis la Campagne électorale des élections passées, il n’est jamais revenu en Casamance, si pour des raisons électoralistes, il s’entêtait, malgré que la constitution le lui ait interdit, de se présenter comme candidat et de vouloir battre campagne ici, il nous trouvera sur le chemin» a assuré le porte parole de ces jeunes.

Mamadou Lamine Badji a laissé entendre que «son avion n’atterrira pas. Nous serons à l’aéroport, nous allons nous coucher sur la piste et s’il veut nous sacrifier que l’avions atterrisse sur nous».

Papa Mamadou Diéry Diallo pressafrik.com



1.Posté par samba le 01/04/2011 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nos chefs d'états africains devraient prendre exemple sur leure collègues européens..àchaque fois que leurs armées sont en guerre ou en mission d'état ,ils se rendent au front sympatiser avec leurs soldats ...est ce que wade s'est une fois rendu en casamance rendre visite aux soldats sur le champ de bataille ? et aprés il dit qu'il peut résoudre le problème casaçais ....ce n'est pas bien.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image