leral.net | S'informer en temps réel

Menaces et mises en garde contre une dépénalisation de l'homosexualité

La rumeur court selon laquelle le président Wade a signé la déclaration de Genève contre les violences homophobes ou transphobes. Depuis, certains leaders religieux multiplient les intimidations.


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Mars 2011 à 17:59 | | 7 commentaire(s)|

Au Sénégal, les esprits commencent de nouveau à s'échauffer sur la question de l'homosexualité. En cause, une rumeur selon laquelle le président Abdoulaye Wade aurait signé la «déclaration commune sur la fin des violences et violations des droits humains basées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre», présentée au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, le 22 mars, à Genève (lire notre article).

Six pays d'Afrique
Une rumeur infondée. La déclaration, purement incitative, a été signée par plus de 80 pays - dont six africains, indique l'AFP: l'Afrique du Sud, la Guinée-Bissau, la République Centrafricaine, le Rwanda, les Seychelles et la Sierra Leone. Pas de Sénégal à l'horizon, donc.

Reste que, prenant la signature du chef de l'Etat pour acquise, le leader du collectif des chefs religieux s'est insurgé contre une «erreur», une «honte nationale», rapporte le journal sénégalais Le Quotidien. Serigne Modou Bousso Dieng a ajouté que si Abdoulaye Wade ne fait pas machine arrière, «tout ce qui reste à faire, c'est de se débarrasser de ces gens qui cautionnent de tels actes prohibés par nos deux religions (l'islam et le christianisme, ndlr)».

Election
Le président exécutif de l'ONG musulmane Jamra, l'imam Massamba Diop, avait quant à lui déclaré lors de la prière du vendredi 25 mars: «Si c'est signé, il se passera quelque chose ici, au Sénégal, et nous n'écarterons de mener des plans d'actions que nous n'allons pas divulguer pour le moment». Plus prudent, il disait tout de même attendre le retour du président, alors à l'étranger, pour demander des comptes.

Et de souligner que «Abdoulaye Wade sait que dans dix mois le Sénégal sera en élection, et il veut encore rester au pouvoir. Le président sait aussi que 95% des Sénégalais sont des musulmans et 4% de catholiques. Ce qui veut dire que le Sénégal est pays fortement religieux. Et aucune de ces religions n'excepte l'homosexualité. Donc, à mon avis, Me Wade ne peut pas commettre cette erreur.» Au Sénégal, les rapports homosexuels sont encore passibles d'une peine de cinq ans de prison.



1.Posté par schwarzeraal le 28/03/2011 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui laye a conduit le pays au desastre mais ces soi disant religieux doivent cesser de nous lecher le cul á cause de ces histoires de gay et co.. laye ne fera que signer un papier , l´homosexualité existera au senegal pour toujours et il y a plus pire ,il faut denoncer ces charognars qui pillent le pays et focent les filles á la débauche..vous les religieux ,risquez le combat contre la nouvellee generation et vous le perdrez d´une maniere honteuse car vous ne beneficiez d´aucune confiance de la part de celle ci.boulene togne nite yi geumoulene ake yonetibi khaliss sa takhe nguenr done religieux boulene laye diokhoule kopare nguene merre.

2.Posté par 3T le 28/03/2011 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

schwarzeraal sois plus objectif. les religions équilibrent peut étre parfois la conscience commune! ou que tu sois qui que tu sois sachez que les actes de contre nature conduisent les peuples vers la turpitude.
QUI AIMERAIT VOIR SON FILS, SON PERE OU SON FRERE HOMO; REFLECHISSONS

3.Posté par mat le 29/03/2011 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a pas besoin de ces enfoirés des homos il ny aura pas de place pour eux ici dans le pays de dabakh, serigne saliou, bay eniass, el hadj omar ......etc.
Si il a signe cette loi c'est qu'il protége des gens qui sont des homos c'est tout.

4.Posté par Thierou le 29/03/2011 01:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas moi, de manière générale, je m'oppose à toute loi faite pour une minorité, mais dont les effets vont remettre en cause les fondements même de toute une société. C'est foncièrement injuste. Tout le monde sait que notre société est bâtie sur une forte prégnance de la foi (musulmane et chrétienne) qui interdit strictement cette pratique contre nature. Cette expression religieuse est aussi le ciment de notre société. Je l'accepte et je le revendique, comme d'autres sociétés s'appuient sur d'autres valeurs. Notre laïcité n'est pas anticléricaliste, au contraire de ce qui existe France. Même s'il y a des homosexuels dans ce pays, il est très clair qu'il s'agit d'une minorité. Or, si l'homosexualité est légalisée au Sénégal, qui oserait s'opposer à la nomination d'un homo déclaré à la fonction d'imam d'une mosquée, sans risque de s'exposer aux affres de la loi ? C'est déjà arrivé en Europe (dans certaines églises) et en Afrique du Sud (un homosexuel qui veut devenir imam). Qu'adviendrait-il de notre pratique religieuse ? Cela n'est qu'un exemple parmi un ensemble de conséquences incalculables, mais que l'on entrevoit d'ici.
Quelle que soit la noblesse de notre combat, ne mettons jamais en avant les intérêts d'une minorité, au risque de mettre en péril l'équilibre de toute une société. J'en appelle tout le monde sens de la responsabilité.

5.Posté par mams le 29/03/2011 02:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je crois que wade n'est pas fou pour signer une telle bétise

6.Posté par Dame Diop le 29/03/2011 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers amis, personnellement j'approuve d'avoir signer cette convention. Nous sommes nés libre, que dire des adultes responsables qui violent les enfants (Des Imams ou des Prêtes). Laissés les homosexuelles tranquille. Ils ont assez de problèmes.
Dame Diop de Paris.

7.Posté par Taalibé le 29/03/2011 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Bcp thierou , vous etes pertinent ! J veux juste ajouter qu'au Sénégal les musulmans sont quelque fois trop passif. Quant - il se passe quelque chose qui heurte notre réligion, nous devons pas nous limiter seulement à parler, nous devons nous battre jusqu'au boût quitte à y laisser notre vie. c'est les musulmans qui doivent défendre l'Islam, nous devons nous lever, mener des actions . Nous devons répondre à l'appel de Jamra et à tout autre appel allant dans le sens de defendre nos valeurs islamiques.
Que Dieu nous protège!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image