leral.net | S'informer en temps réel

Mort du soldat Malick Ngongo :la thèse du suicide écartée par la famille

Le soldat El hadji Malick Ndongo emporte dans sa tombe les secrets de sa mort. Officiellement, le militaire thiessois se serait suicidé à la veille de la Tabaski en Casamance. C’est vers les coups de trois heures du matin qu’il se serait tiré une balle à coup portant à la tête. Cette thèse du suicide est battue en brèche par la famille du militaire qui a tenu à montrer le corps de la victime pour montrer qu’il a été touché au ventre.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Novembre 2011 à 20:04 | | 0 commentaire(s)|

Mort du soldat Malick Ngongo :la thèse du suicide écartée par la famille
Leral-Net-Si l’armée parle de mort accidentel, la famille du militaire parle de meurtre. Le dimanche, veille de la Tabaski, vers 23h un coup de fil tire la famille habitant à Sampathé de son sommeil. On leur annonce la mort accidentelle du jeune soldat qui se serait tué en manipulant son pistolet. El hadji Malick Ndongo du bataillon des blindés est décédé en Casamance la nuit du Samedi au Dimanche. La nouvelle est accueillie comme un coup de massue par sa famille. Selon le frère, Mamadou Ndongo, les conditions de la mort de son fils sont suspectesn puisque le jeune soldat est un homme calme, pieux et discipliné. Il venait même de faire déménager sa mère dans la nouvelle maison qu’il vient de construire.
La rédaction






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image