leral.net | S'informer en temps réel

Nimzatt : des bus s'embourbent, les pèlerins obligés de marcher

Des pèlerins sénégalais rentrant de la ''ziarra'' annuelle du mausolée de Cheikh Saad Bouh, à Nimzatt (Mauritanie), ont été contraints de faire plusieurs kilomètres de marche lundi, après que les bus les transportant se sont embourbés, a constaté l’APS.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Août 2012 à 20:31 | | 0 commentaire(s)|

Nimzatt : des bus s'embourbent, les pèlerins obligés de marcher
Après la fête de l’Aïd al-Fitr célébrée dimanche à Nimzatt, beaucoup de pèlerins ont décidé de rentrer au Sénégal lundi, après avoir reçu le ''ndigeul'' (consigne), dans ce sens, de leur guide.

Mais une dizaine de bus se sont embourbés dans le désert du Trarza, peu après le départ de Nimzatt, en milieu de journée.

L’enlisement des bus a contraint à la marche de nombreux pèlerins impatients de rentrer au Sénégal, où dans quelques villes mauritaniennes.

Des fidèles se dirigeant vers Tiguint ont eu la chance d’être transportés par d'autres bus et petits véhicules, qui se sont tirés d'affaire.

Jusqu’à mardi, selon des témoins, des bus sont restés embourbés dans le désert et quelques-uns de leurs occupants attendent dépannage.

Une fois à Tiguint, les pèlerins auront la possibilité de louer des voitures pour se rendre à Rosso, traverser ensuite le fleuve pour se diriger vers Saint-Louis, au Sénégal, ou rejoindre des villes mauritaniennes comme Nouakchott.



Source:MF/OID/ESF






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image