leral.net | S'informer en temps réel

PROJET DE CODE DE LA PRESSE SENEGALAIS : Des députés libéraux veulent modifier le texte et le rendre plus répressif

Des menaces graves planent sur le projet du nouveau Code de la presse sénégalais actuellement en examen en commission par l’Assemblée nationale.


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Décembre 2010 à 03:50 | | 0 commentaire(s)|

PROJET DE CODE DE LA PRESSE SENEGALAIS : Des députés libéraux veulent modifier le texte et le rendre plus répressif
D’après des sources de Sen24heures dignes de foi, des députés de la majorité libérale entreprennent d’apporter des amendements au texte initial transmis après son adoption en l’état par la réunion du conseil des ministres du jeudi 16 septembre 2010.

Auparavant, le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade avait, lors d’une audience la veille au Palais, assurer au comité scientifique chargé de son élaboration, qu’il trouvait le texte si bon qu’il n’y toucherait pas une virgule, et le ferait adopté en l’état.

Fruit d’un démarche consensuelle entre les différents acteurs (éditeurs, journalistes, gouvernement et autorités judiciaires), le nouveau Code de la presse comporte des dispositions relatives au statut des journalistes, à l’environnement économique de l’entreprise de presse et à la dépénalisation des délits de presse, ainsi que le cadre juridique des organes de presse.

Sur sa lancée, Me Wade avait promis de peser pour son adoption par les députés de la majorité libérale.

Il semble que Wade n’ait pas été entendu, car des députés libéraux envisagent d’apporter des modifications aux textes notamment en corsant les dispositions répressives, d’après nos sources. Cela constituerait un danger pour la liberté de la presse au Sénégal déjà en régression dans le dernier baromètre mondial sur le sujet.

www.sen24heures.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image