leral.net | S'informer en temps réel

Pédophilie: Une fillette de 9 ans violée par l'ami de son père.

C’est à l’âge de 9 ans que le meilleur ami de son père a commencé à la violer. Cinq ans plus tard, le papa a découvert les sévices sexuels que son meilleur ami faisait subir à sa fille. Arrêté et livré au parquet, Cheikh Baal a été condamné à 2 ans fermes.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Juin 2011 à 17:45 | | 4 commentaire(s)|

Pédophilie: Une fillette de 9 ans violée par l'ami de son père.
Le quartier Cité Pillot, jouxtant la Société nationale des chemins de fer du Sénégal, a été le théâtre d’actes de pédophilie avec viol sur une mineure de 14 ans. La famille Ndiaye est établie dans ce quartier depuis quelques années. Elle y vit dans la plus grande pauvreté. Mais malgré cette indigence, les parents de C. S. N. se sont toujours ceints les reins pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Le père, sans source de revenus stable, s’adonne à de petites activités informelles au quotidien, tandis que la mère vend des denrées au marché pour aider son époux à supporter les charges familiales. Les Ndiaye ont une fille, C. S. N. qui vient de fêter ses 14 pluies. Elle est élève en classe de Cm2. Un jour, son père, intrigué par la démarche clopin-clopant de sa fille, l’interpelle sur son état de santé. La fille refuse de se confier à lui. Cela ne fait pas démordre le père qui l’accule et la soumet à un feu roulant de questions. La gamine finit par céder. Elle révèle à son père qu’elle ressent des douleurs atroces au niveau des parties génitales du fait des rapports sexuels que lui aurait imposés C. B. Le père faillit tomber en syncope. En effet, Cheikh Baal est son ami de très longue date, un frère pour lui ; il était considéré comme un membre à part entière de la famille Ndiaye. Les faits se seraient déroulés raconte la gamine, dans la maison familiale à chaque fois que ses parents étaient absents. C. B. en profitait pour entretenir des rapports sexuels avec elle. Elle révèle à son père qu’elle a subi les premiers assauts de son violeur alors qu’elle avait tout juste 9 ans et résidait avec ses parents au quartier « Bountou dépôt », d’où la famille déménagera plus tard. A la question de savoir pourquoi elle ne l’a jamais dénoncé, elle invoque les menaces de mort proférées par le pédophile. La peur surmontée, elle narre le film des scènes obscènes que C. B. lui a fait subir depuis qu’elle avait 9 ans. C. B, divorcé et père de deux enfants, prenait du malin plaisir à faire subir des assauts répétés à la gamine incapable de dire le nombre de fois qu’elle a été « sollicitée » par le violeur. Le père, civilement responsable de sa fille, a déposé une plainte et traduit son ami en justice. Le tribunal a condamné C. B. à 2 ans fermes en plus des dommages et d’une amende de 2 millions de francs CFA versé à la famille de la victime.


L’OBSERVATEUR



1.Posté par yelous le 22/06/2011 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2 ans seulement de prison pour ce pédophile ,alors qu' il devrait être condamné á plus de dix années.Je pense que tous ces maniacs sexuels devront être punis ´sevérement par la loi.

2.Posté par Bily le 22/06/2011 22:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment sama yaram mingui daw ay way gayi yeurmande si haleyi ayway yermande je suis un un jeune homme mais laissons les mineur vraiment li metina konek na hol sounouko defone domame

3.Posté par dj le 24/06/2011 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si j eté le pere cé moi qui irai en prison par ce que je le tuerai froidement

4.Posté par kebe le 24/06/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

noon yaram daw na jais larme au yeux il gaté la vie de cet petite inocente mais aussi la justice senegalais naka laniou mouné diokhé 2 ans de prison seulement et je dit bien seulement a cet pedophile ki a violer ^pendent 5ans cet petite fille, le gouvernement doit prend acte sur ces genre de choses déualach de mettre dur mais si je tes le juge jaurais multuplier les 5ans de violences a 10fois sa fais 50ans de prison minimum vraiment sama yaram dafa daw

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image