Photo Religion
Sokhna Rokhaya NDIAYE , première épouse de Seydil Hadji Malick SY qui l'épousa en 1879 alors qu'elle était veuve. D'origine Saint Louisienne , elle eut avec lui deux garçons et quatres filles : Amadou , Babacar , Fatimata , Astou , Khadidatou , Seynabou (décédée à Ndiarndé) . Sokhna Rokhaya était caractérisée par sa forte...
Les Chartes de la Confrérie relatives aux conditions dans la pratique du Wird et Chapitre des Règles régissant la récitation de la Salat al-Fatihi Extrait de Fâkihatou Toulâb sur la Doctrine et les pratiques du Tidianisme. Dans son ouvrage fort important sur la doctrine et les pratiques du Tidianisme ( Fâkihatou Toullâb)...
EN CE JOUR OU LA COMMUNAUTÉ MOURIDE COMMÉMORE LE RAPPEL A DIEU DE CHEIKHOUL KHADIM EN 1927 ÉVÉNEMENT PILOTE PAR LA FAMILLE DE CHEIKH MOUHAMADOU MOUSTAPHA PREMIER KHALIFE DE KHADIM RASSOUL. CETTE ANNÉE LE MAGAL SOUS LA COORDINATION DE SERIGNE CHEIKH ALIOU MBACKE A APPORTE D’IMPORTANTES INNOVATIONS PARMI...
SERIGNE ALIOUNE GUEYE --- Né vers 1896 à Courek Loucouk dans le Cayor , localité situé à 40 Km de Thilmakha Mbakol , il est le fils de Ibrahima Fatim Penda Gueye et de Sokhna Anta Ndombo GUEYE . A la mort de son Père , son frère ainé décida de l’envoyer à Tivaouane , auprès de El hadj Malick SY , tandis que ses deux autres...
BIOGRAPHIE: Qui est Mawlana Cheikh Ibrahima Niass, le détenteur de la Fayda Tijaniya ? ENFANCE ET FORMATION Il a grandi dans le giron de son pere. Ce dernier, caractérisé par la chasteté, la crainte révérencielle, la bravoure, la vertu, une grande éducation, et par une grande dévotion, lui apprit le Coran, version warch can...
Niéce du Bourba Djolof Alboury Ndiaye, Sokhna Safiètou Niang est la deuxième épouse de Seydi El Hadj Malick Sy qui l'épousa en 1887. Femmes aux multiples vertus, un jour, alors que des voyageurs arrivés tard dans la nuit pour rencontrer le vénéré Seydi El hadj Malick Sy, ne trouvant pas de bois pou leur préparer là manger, elle...
Conscient de la surveillance dont il faisait l'objet, la stratégie de El hadj Malick SY à l'égard de l'autorité coloniale consistait à la ménager plutôt qu'à la défier . La seule chose qui lui importait , était la poursuite jusqu'à son terme de sa mission d'Islamisation et d'émancipation des consciences. « Dieu le Tout Puissant...
1 2 3 4 5 » ... 6