leral.net | S'informer en temps réel

Photos - Lutte contre la mortalité maternelle et infanto-juvénile: Le Japon au chevet du Sénégal


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Août 2014 à 11:45 | | 0 commentaire(s)|

DSC_8619
  • DSC_8619
  • DSC_8623
  • DSC_8629
  • DSC_8638
  • DSC_8691
Le Japon vient d'accorder un don d'un montant de 2,9 milliards de francs CFA au Sénégal destiné à la réalisation du projet de construction du Centre d’application pour la santé de la mère et de l’enfant de l’Ecole nationale de développement sanitaire et social (ENDSS). La cérémonie de l'échange de notes et de signature d'accord de don s'est déroulée ce matin dans les locaux du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan en présence de l'Argentier de l'Etat sénégalais, Amadou Bâ, et l'ambassadeur du Japon à Dakar, Takashi Kitahara.

Ce financement important vient appuyer les efforts du gouvernement qui, dans le cadre de sa politique de santé et en vue de relever les défis du millénaire pour le développement, a mis en place un Plan national de développement sanitaire (PNDS 2009-2018) dont l’objectif principal est d’assurer aux populations sénégalaises, l’accès à des soins de santé de qualité tout en mettant l'accent sur les groupes vulnérables tels que la mère et l’enfant.

Dans son discours, le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan estime que, malgré les efforts consentis par le Gouvernement dans la première phase de mise en oeuvre du PNDS, les taux de mortalité maternelle avec 392 décès sur 100.000 naissances vivantes et de mortalité infanto-juvénile évalué à 72 décès pour 1000 naissances vivantes, sont restés élevés.

Cette situation est, selon Amadou Bâ, la résultante des difficultés d’accès aux soins et aux médicaments, du temps mis par les femmes enceintes pour accéder à une structure de soins, de la faiblesse du plateau technique et du déficit en personnel des structures existantes.


Photos - Lutte contre la mortalité maternelle et infanto-juvénile: Le Japon au chevet du Sénégal






Hebergeur d'image