leral.net | S'informer en temps réel

Pour huiler les relations : Le ministre Abou Lô convie les éditeurs de presse à un «Ndogou»

Il se plaignait de n’être pas du tout ménagé par ceux qui, aux yeux de la loi, sont placés sous sa tutelle. Lui, c’est bien sûr le ministre de la Communication et des Ntics, Abou Lô. Et pour que les relations avec la presse soient un peu plus huilées, le ministre saisit l’opportunité de ce mois béni du ramadan pour convier sa «famille naturelle» à un "Ndogou" (dîner de coupure de jeûne), vendredi 10 août à 19 heures à l’hôtel Terrou-bi.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Août 2012 à 01:03 | | 1 commentaire(s)|

Pour huiler les relations : Le ministre Abou Lô convie les éditeurs de presse à un «Ndogou»
Le ministre de la Communication Abou Lô n’est pas content de sa presse, auprès de laquelle il ne bénéficie d’aucun égard, certains allant même jusqu’à lui reprocher une double nationalité qui n’est point une première au pays de Léopold Sédar Senghor. Et pour arrondir les angles, le ministre a décidé de réunir tous les patrons de presse autour de copieux "Ndogou", qui inspirera certainement sagesse et tolérance à tous les plumitifs dont le patronyme est Ndiaye (cousins à plaisanterie des Diop). Ceux-là, à coup sûr, vont se gaver sans retenu, ce vendredi 10 août.

Une rencontre qui, au-delà du menu, qui sera copieux à n’en pas douter, devra être mise à profit par les éditeurs de presse pour inviter le ministre à une grande diligence pour la gestion du dossier du nouveau Code de la Presse, mis en veilleuse à l’Assemblée nationale par des députés qui refusent encore de voter la loi, malgré toute la volonté de l’ancien chef de l’Etat.

Les patrons de presse ne manqueront pas, non plus, de poser la lancinante question de la subvention annuelle à la presse, qu’ils souhaiteraient voir évoluer considérablement, en raison des forts taux d’investissement et des lourdes charges de fonctionnement qui ont fini par mettre certains organes à genou. Le ministre, lui aussi, dira certainement ses griefs à la presse, car tout n’est pas forcément du goût du ministre, depuis l’accession au pouvoir de son mentor, le président Macky Sall.

lesenegalais.net



1.Posté par yamamédia le 08/08/2012 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

presse senegalaise , presse à putes et de putes !

la presse senegalaise est maintenant infestée par la vermine !
il y'a du tout dans la presse senegalaise , des bouchers , des menuisiers ,des dj , des animateurs- saltimbanques , des coxeurs , des boujoumen , des drogués , des soulards , des prostiruées , des pédés et j'en passe et des pires encore , comme ces types puants et sans nom de la presse people dont la vraie source de revenu est le chantage !

et puis il y'a le bouquet , les griots qui se font appeler par le doux nom de "communicateurs traditionnels " alors qu'ils ne sont que des maquereaux , des maitre-chanteurs , des quemandeurs -laudateurs , des entremetteurs , qui sément la débauche , le desordre et l'indiscipline dans le pays , ils sont la plaie du senegal

et le pire c'est que les vrais journalistes , vieux et jeunes savent et voient tout ça , mais laches et poltrons qu'ils sont ils n'osent tenter aucune action pour assainir leur profession

pourquoi personne ne parle plus du probléme de la carte nationale de presse ?
par lacheté et par fuite de responsabilité , on octroie des " cartes d'organe de presse " une invention " géniale de fumisterie !

et avec cette politique de l'autruche , la presse senegalaise veut donner des leçons de bonne gestion , d'éthique et de morale aux dirigeants et autres autorités de ce pays !
mais de qui se moque t'elle ?
D'ELLE MEME ET SEULEMENT D'ELLE MEME ! et elle va aller se fracasser la gueule bientot dans le mur !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image