leral.net | S'informer en temps réel

Pour meurtre et association de malfaiteurs, Ousmane Diop prend 10 ans de travaux forcés

La Cour d’assises de Dakar a condamné lundi Ousmane Diop à 10 ans de travaux forcés pour le meurtre de son voisin de quartier, Abou Bâ, en 2006.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Mai 2012 à 19:52 | | 0 commentaire(s)|

Pour meurtre et association de malfaiteurs, Ousmane Diop prend 10 ans de travaux forcés
M. Diop est acquitté pour le chef d’accusation de vol avec violence. Mais, la Cour d’assises l’a reconnu coupable de meurtre et d’association de malfaiteurs. Il est placé sous mandat de dépôt, depuis le 9 janvier 2007.

Dans la nuit du 30 au 31 décembre 2006, la police de Yeumbeul est informée de l’agression mortelle d’Abou Bâ, à Thiaroye Kao. Selon le certificat de genre de mort, la victime a succombé à une fracture du cou et à des coups et blessures.

Ousmane Diop, né en 1984, exerce le métier de charretier depuis 2002. Il a été interpellé après l’ouverture d’une enquête judiciaire. Ce natif de Gossas (centre) a déjà été condamné pour coups et blessures volontaires.

Son compagnon Bamba Ndiaye dit ‘’Prince’’, qui aurait été impliqué dans la bagarre opposant l’accusé à la victime, n’a jamais été retrouvé.

A la barre de la Cour d’assises, l’accusé nie être l’auteur des faits qui lui sont reprochés. ‘’Ce jour-là […], j’ai assisté à une bagarre dont l’un des protagonistes avait été victime du vol de son téléphone portable. Je suis intervenu pour intimer l’ordre à l’agresseur du nom de Bamba Ndiaye de rendre le téléphone portable. Puis, je l’ai accompagné quand il sortait du quartier’’, a-t-il raconté.

Talla Gningue, un apprenti-tailleur, victime de l’agression en question, donne sa version des faits : ‘’C’est quand je suis allé solliciter du secours dans notre atelier que mon téléphone m’a été remis, par l’entremise de mon patron. C’était à la veille de la Tabaski de 2006. J’étais sorti pour acheter des sandwichs pour le dîner. Mais, je n’ai pas vu Ousmane Diop agresser quelqu’un quand son acolyte a brandi deux couteaux avant de me prendre mon portable.’’

L’avocat général Elhadji Alioune Abdoulaye Sylla a déclaré que ‘’tous les témoins ont vu l’accusé sortir de la maison de la victime…’’ Il a requis 15 ans de travaux forcés pour les chefs d’accusation de meurtre et d’association de malfaiteurs.

Les avocats de la défense Sidy Seck et Moustapha Dieng ont plaidé la disqualification du meurtre en coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner.

La Cour d’assises a reconnu Ousmane Diop coupable de meurtre et d’association de malfaiteurs et l’a condamné à 10 ans de travaux forcés.


SOURCE:Aps
P.-S.
SKS/ESF






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image