leral.net | S'informer en temps réel

Préparatifs de la korité : Des parents se ruent à la friperie

Avec la cherté de la vie beaucoup de parents ne pensent plus acheter des habits neufs à leurs enfants pour la fête de korité. Ces derniers se tournent vers la friperie parce qu’étant moins coûteux et à portée de main.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Août 2012 à 02:28 | | 1 commentaire(s)|

Préparatifs de la korité : Des parents se ruent à la friperie
Les temps sont difficiles au Sénégal. C’est le cri du cœur de beaucoup de père de familles. Ainsi à quelques jours de la célébration de la fête de la korité, nombreux sont les parents qui n’ont pas la tête à acheter des habits neufs pour leurs enfants ou à faire la queue chez les tailleurs. La conjoncture économique est passée par là. Les parents, obnubilés par les lourdes charges telles que la dépense quotidienne, le payement des factures d’électricité et d’eau, non sans compter le loyer pour les locataires, ont relégué au second plan la tradition des habits et chaussures neufs. La solution : c’est prendre d’assaut les friperies et les marchés hebdomadaires communément appelés «louma». Ce pour pouvoir y trouver de quoi habiller leurs enfants le jour de la fête, et à moindre coût.

Situé à liberté 6 non loin de la radio Walfadjri, le marché samedi est plein à craquer en cette matinée de week -end. Les klaxons des véhicules mêlés aux cris des commerçants plongent les lieux dans une ambiance indescriptible. Et pour convenir parfaitement à cette période de korité, ce sont les habits pour enfants qui sont les plus visibles. Sur les étals des vendeurs on trouve une diversité d’articles comme les pantalons, chemises, tee-shirt, chaussures, robes, jupes entre autres... Seuls ou accompagnés de leurs progénitures, les clients partagent les allées étroites avec les marchands ambulants.

Devant un étal, une vendeuse de pantalon en jean et de chemise en coton interpelle les clients. La trentaine sonnée, teint clair, camera en guise de pochette, elle crie : «Venez, venez !tout est a 1000 FCFA». Les femmes se penchent pour choisir chacune les plus beaux habits pour leurs enfants. Cette mère de famille du nom d’Aida Diagne Diouf vient de terminer son tri. Interpellée, elle souligne : «J’avais l’habitude de coudre des habits neufs pour mes enfants à l’approche de chaque fête que ce soit pour la Korité ou la Tabaski. Mais avec la cherté de la vie, mon mari ne peut plus le faire pour tous les enfants d’autant plus que nous en avons cinq, trois garçons et deux filles. Du coup on a recours à la friperie. Cela nous arrange énormément. Avec mes 15 000 FCFA, j’ai acheté des habits et des chaussures pour eux». Ndeye Fatou Ndiaye, une autre mère de famille corrobore ces propos. Accompagnée de ces deux filles, elle avance : « Les habits sont moins chers chez les vendeurs de friperie. En plus, même si la korité est une fête pour les enfants, elle est mal tombée cette année. Ce sera au milieu du mois. C’est pourquoi, je suis venue ici sur les conseils de ma meilleure amie. J’ai dépensé 20 000 FCFA, mais je suis comblée». Même si on note une forte présence de la gent féminine dans ce marché hebdomadaire, des hommes le fréquentent aussi pour les mêmes raisons. Accompagné de ces jumeaux âgés de 12 ans, Matar Diongue s’explique : «Je suis venu acheter des habits et chaussures pour mes garçons pour la korité. Ce n’est pas du tout cher et c’est de la bonne qualité. J’habite à la Medina, mais comme nous sommes à une semaine de la korité, mieux vaut venir acheter avant qu’il ne soit trop tard. Imaginez, j’ai tout ce qu’il me faut et je n’ai déboursé que 10000 FCFA».

A noter que la célébration de cette année de l’Aid el Fitr communément appelée fête de la Korité, est prévue pour la troisième décade du mois d’août. Sur ce, bon nombre de père de familles, préoccupés par les charges quotidiennes se rabattent sur la friperie à bas prix et de bonne qualité, pour satisfaire leurs enfants. En attendant un retournement de situation.

FANTA COUNTA THIAM (stagiaire)

Le Pays au Quotidien



1.Posté par ASTRIDE le 06/09/2012 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut mon cher ami.
Pour débuter il faudrait que Je me présente : Astride Jolia TOPO, j'ai 28 ans de nationalité Canadienne. Célibataire sans enfant! Je suis dans le domaine de la santé, je serai ravie de te lire dans ma boite privée : astridetopo@yahoo.fr

Astride Jolia TOPO
Infirmière

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image