leral.net | S'informer en temps réel

Profanation des cimetières catholiques : Le silence responsable de l’Archevêque

En dehors du chef de l’Etat, le grand Serigne de Dakar et une bonne partie de l‘opinion se sont vivement exprimés, pour dénoncer l’acte et renouveler leur solidarité avec le monde chrétien, à la suite des vols répétés d’objets religieux qui ont eu pour cadre les cimetières catholiques de Dakar.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Octobre 2012 à 09:04 | | 0 commentaire(s)|

Profanation des cimetières catholiques : Le silence responsable de l’Archevêque
Ils seront suivis, dans cette indignation collective, par Mbaye Ndiaye, le ministre de l’Intérieur, qui a réagi, en parlant d’actes de vol vulgaire et non de crime à connotation religieuse. D’abord, parce que, parmi les auteurs de ces forfaits, se trouvent, bel et bien, des sénégalais d’obédience catholique, ensuite, parce que les objets volés, pour la plupart des crucifix, sont revendus à de simples receleurs, soit à d’autres chrétiens.

Il s’agirait, par conséquent, de simples crimes crapuleux dont sont, également, victimes les mosquées, lesquelles, régulièrement, se font dérober des objets de culte, comme des nappes de prière, des horloges et des haut-parleurs pour l’appel à la prière, et non de profanation de tombes qui consiste à agir, d'une façon inappropriée et dégradante, à l'encontre des rites sacrés propres à la religion, que la société consent pour entretenir et honorer la mémoire de ses disparus.

Un amalgame, à ce niveau, est donc dangereux au Sénégal car, on peut tout nous reprocher, sauf une cohabitation entre pratiquants de toutes les religions, une sorte de gentleman-agreement que même les plus grands délinquants de ce pays n’ont jamais osé transgresser.

Cela dit, même si certains chrétiens se sont offusqués de ne pas avoir constaté une réaction plus musclée du clergé, c’est faire mauvais procès à l’Eglise catholique et à son chef. Le cardinal Adrien Sarr est, en effet, un homme qui a le sens de la mesure et des responsabilités. Après avoir condamné les vols, dans un premier temps, délégué des responsables pour saisir la justice aux fins d’une enquête d’urgence qui commence, par ailleurs, à livrer ses secrets, il en est resté là, pour le moment, attendant les résultats des différentes démarches entreprises. Mais, pour que pareil crime ne se reproduise, il préfère consacrer ses efforts au renforcement de la sécurité dans les cimetières, avec une aide plus accrue des municipalités auxquelles incombe cette tâche.

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre les sorties du chargé de la communication de l’Archevêché et de l’abbé Joseph Touré, pour des mesures d’urgence attendues des autorités, afin de mettre un terme à cette série d’actes crapuleux qui, mal assimilés, peuvent entrainer de grandes confusions ou des perturbations sociales.

Et cette attitude positive, courageuse et responsable de Monseigneur Sarr, mérite la considération et le respect de tous les sénégalais, tout en indiquant la voie à suivre qui ne consiste pas toujours en des manifestations publiques de colère subie ou feinte, comme cela a tendance à devenir la mode.

CHEIKH BA
REWMI QUOTIDIEN






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image