leral.net | S'informer en temps réel

Quatre tonnes de produits contrefaits saisis depuis août 2010 (BSDA)

La Brigade nationale de lutte contre les produits contrefaits (BNCLP) a saisi plus de quatre tonnes de produits, entre août 2010 et septembre 2012, soit un manque à gagner évalué à 50 millions de francs CFA, a révélé, jeudi à Dakar, le directeur général du Bureau sénégalais du droit d'auteur (BSDA), Mounirou Sy.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Septembre 2012 à 15:35 | | 1 commentaire(s)|

Quatre tonnes de produits contrefaits saisis depuis août 2010 (BSDA)
‘’Entre août 2010 et septembre 2012, plus de 4 tonnes de produits contrefaits ont été saisis par la BNCLP, équivalant à 44.522 supports audiovisuels +VCD et DVD+ et l'interpellation de 366 personnes. Ce qui représente un manque à gagner tournant autour de 50 millions de FCFA", a-t-il révélé, lors d'une cérémonie d'incinération de produits contrefaits aux Mamelles, à Ouakam.

Il a salué le professionnalisme des forces de police engagées dans la lutte contre la contrefaçon, dont BNCLP, dont les opérations permettre aux créateurs de vivre de leur art.

La destruction de produits contrefaits est de ce point de vue un ''acte symbolique'' du partenariat liant cette brigade au BSDA, a relevé M. Sy, avant d'inviter les amateurs de films et de musique à acquérir des articles labellisés suivant un circuit normal de distribution normal.

Mounirou Sy a appelé les populations à faire preuve de responsabilité en rejetant les produits contrefaits et en décidant de "ne plus aller vers le vol, car celui qui achète un produit contrefait est un voleur".

A l'adresse des personnes s'adonnant à la contrefaçon, il a déclaré : "Nous ne sommes pas là pour négocier, ne faisons pas d'actions sporadiques. Ce nous voulons, c’est faire sauter la barrière et non la repousser".

"Nous avons mis en place une stratégie que nous ne dévoilerons pas. Nous allons poser des actes qui vont parler d’eux-mêmes. Mais, sachez simplement que, en collaboration avec la Police nationale et le ministère de la Culture que je représente au sein du BSDA, nous allons prendre à bras-le-corps ce fléau qui gangrène l’univers culturel", a-t-il dit.

Les représentants de la Brigade nationale de lutte contre les produits contrefaits ont fait part de leur détermination à lutter contre ce fléau, malgré ''les difficultés de fonctionnement liées entre autre au manque de moyens et au déficit criard en logistique''.

APS



1.Posté par cop le 20/09/2012 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ok, M. Sy il fo continuer sur cet lancé, ns compton sur vs pour relancer l secteur

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image