leral.net | S'informer en temps réel

Récurrence des viols au Sénégal: Des acteurs déterminent les causes

Il ne se passe plus un seul jour sans que la presse relate dans ses faits divers des histoires de viol ou d’inceste. Un motif suffisant pour que «Remue-Ménage» diagnostique ce phénomène. En effet, dans son émission, Alassane Samba Diop a invité, ce dimanche 25 septembre 2011, deux acteurs qui évoluent dans l’étude de la société, un Anthropologue (Mamadou Mar Faye) et un Sociologue (Abdou Issa Dieng) pour déterminer la cause de ces faits.


Rédigé par leral.net le Dimanche 25 Septembre 2011 à 19:32 | | 4 commentaire(s)|

Récurrence des viols au Sénégal: Des acteurs déterminent les causes
Les deux invités sont d’accord sur une question : la société sénégalaise est malade. Pour le Sociologue, expert consultant en santé public des populations qui est Diplômé de l’Université Lyon 2, Abdou Issa Dieng, Cela relève de beaucoup de facteurs comme la pauvreté, les questions d’habitat, de proximité au niveau de l’habitat par exemple concernant les familles nucléaire, et peut-être l’habillement même des jeunes filles. Il y a un certains nombres de déterminant qui peuvent expliquer ça.

Le second invité, Mamadou Mar Faye lui, est convaincu qu’on doit faire une interrogation sur notre relation à l’Education. «Le problème fondamental c’est que notre société n’a pas su suivre le rythme des évolutions au niveau mondial ce qu’on a appelé la mondialisation» a-t-il souligné. Selon lui, au même moment où on était envahi par ces nouvelles technologies qui mettaient à la portée de l’ensemble des populations de toutes les couches, les informations concernant tous les secteurs, la sexualité par exemple, au même moment les soupapes de sécurités qui étaient dans la société étaient en train de s’effriter. «On assistait à une certaine nucléarisation des familles et l’exode rurale. Et arrivait à la grande ville, on n’a pas su reconstruire cette cellule familiale» a fait comprendre le Socio Anthropologue.

Papa Mamadou Diéry Diallo pressafrik.com



1.Posté par noosphere le 25/09/2011 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EST IL POSSIBLE FAIRE QUELQUES CHOSES CONTRE LE VIOL QUI EST LE SPORT NATIONAL DES SENEGALAIS
TROIS FEMMES SUR CINQ (3/5) ON SUBIT DES RAPPORTS SEXUELS FORCES

2.Posté par Wakh féegn le 26/09/2011 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Honorable noosphère sur quoi t'es-tu basé pour donner ces statistiques si strictes ? Arrête d'avancer ou de balancer des chiffres à tort et à travers. Attention!!! SONDAGE!!!

3.Posté par sam le 26/09/2011 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wakh féegn merci, ce gars essaye ment, il essaye de faire croire aux autre que le phénomène est hors contrôle, mais seule les hommes et les femmes qui n'ont vraiment pas de classe continue de donner leur sexe a n'importe qui.

4.Posté par trapatoni le 26/09/2011 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES S2N2GALAIS NE CROIENT EN RIEN SI CE N'EST AUX FEMMES, A L'ARGENT ET AUX FAUX MARABOUT.

WASSALAAM!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image