leral.net | S'informer en temps réel

Reportage sur la M6 intitulé « Enquête exclusive. La Multinationale des vendeurs à la sauvette » : Les Mourides crient au lynchage médiatique

La diffusion tout dernièrement d’un reportage intitulé « La multinationale des vendeurs à la sauvette » sur la chaine française M6 a mis les Mourides hors d’eux-mêmes au point que la cellule de communication du Khalif Général des Mourides, ait jugé nécessaire de répondre à ce document qui selon cette derniere est une tentative qui vise à « ternir l’image du Mouridisme ». Le contenu du document qui nous est parvenu vous est proposé dans son intégralité.


Rédigé par leral.net le Samedi 30 Mai 2009 à 00:40 | | 13 commentaire(s)|

Reportage sur la M6 intitulé « Enquête exclusive. La Multinationale des vendeurs à la sauvette » : Les Mourides crient au lynchage médiatique
DE L’UTILISATION DES IMAGES POUR TERNIR UNE CONFRERIE

Quand à la place d’une enquête complète, contradictoire et objective, la caméra sélectionne ses objectifs et montre ce qu’elle a envie de montrer, on n’est plus dans l’information, mais dans la désinformation. C’est ce que M6 a servi, vidéos à l’appui dans sa production intitulée : « Enquête exclusive. La Multinationale des vendeurs à la sauvette mourides. »

La lecture du texte et le visionnage des images sur Internet, laisse apparaître le caractère grossier, léger et chargé du reportage. Des amalgames et des contre vérités sont répertoriés au moins à trois niveaux. D’une part il est établi un rapport entre les vendeurs à la sauvette et mouridisme ou encore multinationale mouride et d’autre part l’on assimile mouridisme et religion.

1° Vendeurs à la sauvette et mouridisme.

Vouloir trouver un lien entre vendeurs à la sauvette et mouridisme, à travers un simple reportage est très léger et professionnellement nul. Pourquoi le reporter n’est pas venu au Sénégal, à Touba, s’informer sur le terrain sur le mouridisme, ses fondements, sa doctrine, sa praxis, au lieu de vouloir l’appréhender sous le prisme de vendeurs à la sauvette. S’il l’a fait, pourquoi ne l’avoir pas montré à la place des vendeurs à la sauvette. En réalité, réduire cette catégorie de sénégalais à des « mercenaires » au service de la cause mouride, dénote d’une méconnaissance ahurissante du mouridisme. Il ne s’agit ni plus, ni moins que d’une tentative d’avilissement et de négation d’une catégorie de gens qui gênent et qu’on ne veut plus voir.

2° Vendeurs à la sauvette et multinationale mouride

L’auteur du reportage ne sait pas ce que signifie « multinationale » et méconnaît la valeur travail comme facteur de développement économique et social chez les mourides. Les revenus tirés des activités des vendeurs à la sauvette s’ils ne servent pas à nourrir ces derniers dans leur pays d’accueil, dans une société où tout se paie, contribue de façon marginale au financement du développement de la Communauté mouride. Cette dernière, s’est développée à la sueur de son front. A l’image des Américains qui ont dompté le Farwest, les mourides ont très tôt conquis les terres arides et hostiles du Sénégal. Ils ont pu ainsi mettre en valeur, suivant une occupation rationnelle et intégrée du terroir matérialisée par des « daaras », des centaines de milliers d’hectares. Ces daaras, naguère des hameaux, sont aujourd’hui, avec l’urbanisation, des cités modernes où il fait bon vivre et où cohabitent harmonieusement, l’enseignement du savoir, dans toutes les disciplines et le travail aux champs. La Communauté mouride tire l’essentiel de ses revenus de cette activité agricole et rurale. La structure de la grande mosquée de touba qui fait aujourd’hui la fierté de tout musulman, coûtait déjà avant les indépendances des milliards de Francs CFA et avait ému le célèbre agronome Réné DUMONT. L’exemple de Khelcom, forêt classée dans les années 1980 et qui est devenu un vaste domaine agricole comptant 15 cités dont chacune dispose de moyens humains, de moyens matériels motorisés, d’un internat, d’une école, d’un centre de santé, d’un forage , est une illustration parfaite de la force économique mouride. Ces vendeurs à la petite semaine qu’on veut présenter comme des marginaux, sont respectables, car ils auraient pu choisir la voie de la facilité en volant, mendiant ou en vendant de la drogue. Ce sont d’honnêtes citoyens qui ont peut être eu le tord de penser que l’Europe était une terre d’accueil. Mais leur courage est grand et leur foi immense, car ils ont appris, depuis leur tendre enfance dans les daaras à se prendre en charge et être utiles non pas à leurs marabouts, mais à leur famille restée au pays.

3° Mouridisme et religion.

En réalité, sans oser le dire, l’auteur du reportage assimile le mouridisme, non pas à une religion, ce qui est dénudé de sens aussi bien au plan sémantique que du point de vue du contenu, mais à une secte. En effet, comme c’est la mode, les sectes pullulent un peu partout en occident et ranger le mouridisme dans cette catégorie peut paraître « religieusement correct ». C’est mal connaître la mouridiya dont le fondateur, Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE, Khadim Rassoul ou serviteur du Prophète(SAW) est entièrement dévoué à l’Islam et ne peut donc avoir une autre religion. Touba qui a vu naître la mouridiya au 19 ième siècle, est aujourd’hui une ville moderne, la deuxième en terme démographique et compte des adeptes dans tous les continents du monde. Enlevons de nous ce vieux complexe, cette auto flagellation qui veut faire des africains des marginaux apatrides. Il ya mieux à montrer, car des exemples de mourides, sénégalais voire africains tout court qui ont réussi une insertion économique et sociale existent, en grand nombre, partout dans le monde.

Le mouride est humble, correct et travailleur. L’émigré mouride vient généralement de la « daara », cette école de formation qui façonne à la fois l’esprit et l’homme, dans sa manière de se comporter en société avec les valeurs de tolérance, de partage et de solidarité. Allez dans n’importe quelle grande ville du monde, vous y trouverez une maison achetée par la Communauté mouride et dédiée aux émigrés de toutes les nationalités, qui, débarquant fraîchement et sans attaches dispose toujours d’un coin pour dormir et souvent pour se restaurer. C’est là, une bonne leçon de civilisation, dans un monde déshumanisé. Finalement, un effort minimal de recherche et de documentation au niveau de quelques site connus et accessibles tels que : www.htcom.sn ; www.toubainfo.org ; www.majalis.org. , aurait sûrement dissuadé l’auteur du reportage de se hasarder à des comparaisons approximatives.

Fait à Touba le mardi 26 mai 2009

La Cellule de Communication du Khalife Général des Mourides



1.Posté par baye fall le 30/05/2009 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

el hadji bara yalla nafi yague te weer ,ce reportage n'est qu'un banal sujet .les europeens veulent se debarasser des immigres d 'afrique et ils n'ont aucun moins .comment on peut s'attacquer a une religion en se basent sur des marchants?

2.Posté par baye fall le 30/05/2009 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excusez moi (en se basant sur des marchants ammbulants?

3.Posté par Daouda PENC le 31/05/2009 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Nous n’aurions pas jugé nécessaire de réagir si la réaction de Touba et son indignation ne nous avaient pas donné le sentiment de culpabilité ; en effet il me semble que c’est à l’intelligentsia mouride qu’il appartient de donner réponse a une telle provocation. Il suffit de faire une recherche avec n’importe quel moteur de recherche sur le mouridism pour trouver 12600 pages au lien

http://www.google.com/#hl=en&q=mouridism&aq=0&oq=mouridis&aqi=g2&=Google+Search&=I%27m+Feeling+Lucky&fp=1mZ_-PL2Zjc

Je citerai un seul de ces site, http://en.wikipedia.org/wiki/Mouride

"The brotherhood has a sizeable representation in certain large cities in Europe and the United States. Most of these cities with a large Senegalese immigrant population have a Keur Serigne Touba (Residence of the Master of Touba), a seat for the community which accommodates meetings and prayers while also being used as a provisional residence for newcomers. In Paris and New York City, a number of the Mouride followers are small street merchants"

La recherche en Français mouridisme (avec e) donne 45 000 pages. Le lien suivant annonçait des journées Khadimou Rassoul qui ont eu lieu à Paris

http://www.touba-internet.com/france/journees-khadimou-rassoul-2009.html

Mais, évidemment, l’objectivité n’était pas l’objectif, mais plutôt la désinformation, pari perdu d’avance en ce siècle des TICs.

L’accent mis sur le travail et la dissipline, la patience et la persévérence, la foi en Dieu et la confiance absolue en serigne Touba et ses Khalifes, l’adoration de Dieu en tout temps et en tout lieu, l’amour sans limite de Son prophète, la meilleure des créatures assurent aux mourides des succès toujours plus éclatants.

Dieureudiefeuti Serigne Touba Diarama Mame Cheikh Ibra Fall Serigne Saliou Mbacke yalla na yalla yok ay leeram Serigne Bara Yalla na fi yag ta wer



4.Posté par beugfalou le 31/05/2009 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faut méme pas répondre à ses provocations ils cherchent à nous éliminer de la suface de la terre mais ils ne peuvent pas c'est pour ça qu'ils font ses reportages là mais s'ils savaient ils ne toucheraient pas le mouridisme wassalam

5.Posté par stop le 31/05/2009 03:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Leral.net rendez à Cesar ce qui appartient à César. Arrêtez ce que vous faites, c'est malhonnête. Vous avez beau censurer ce message, mais je reviendrai à la charge tant que vous ne cesserez pas ces pratiques frauduleuses. Je pense que c'est la ou se trouve le vrai problème. Pape Alé Niang, il est temps que vous disiez à votre poulain d'arrêter de piquer les articles des autres sans mettre en bas de page la source. Vous êtes journaliste et vous savez bien ce qu'est le droit d'auteur. Donc il est temps que vous arrêtiez ce vol qui ne dit pas son nom. vous savez bien de quoi je parle. niakk diomm . censurez ce commentaire et vous le reverrez multiplié

6.Posté par Le renegat le 01/06/2009 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est plutôt cette réponse de touba à cette enquête qui est nulle. Bien écrit certes, mais tout simplement nulle, même drôle sur les bords tellement il ne trouve pas d'arguments et s'accroche à des détails dénoué de sens. L'enquête ne fait que décrire la triste réalité. Le Mouridisme en soi ce n'est pas ça mais qui applique le mouridisme comme l'aurait voulu Cheikh Ahmadou Bamba ? Qui ? Personne ! Vous pensez qu'aller en Europe, faire le vendeur à la sauvette, enfreindre la loi, transporter le désordre et menacer les pauvres français qui sont quand même chez eux c'est normal ? Moi je ne parlerai même pas de multinationale à la sauvette, je parle de mafia à la sauvette ! Et après on est étonné par la montée du front national en France ! Vous pensez que c'est ça le mouridisme ? Aller en Europe, être hors la loi, faire de la concurrence déloyale, ramasser le maximum de sous, venir au Sénégal de temps en temps pour faire le gros dos, aller à Touba comme des moutons pour vénérer de pauvres mortels qu'on va même des fois ériger en Dieu !!! Cheikh Ahmadou Bamba se retourne dans sa tombe, les Sénégalais ont sus bien déformer son lègue et cela est bien triste.
Qui ose dire qu'au Sénégal les valeurs du mouridisme sont respectés ? Personne ne les respecte, au contraire on les transforme en des rituels blasphématoire et remplis de sottises.
Il faut arrêter cette mafia à la sauvette et cette grosse arnaque qu'est Touba et ses bourreau bouffis qui jouent la comédie à longueur de Magal !

7.Posté par PACO le 01/06/2009 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le reportage a laisser bcp de choses plus graves que ce qu on a pu voir .
si toutefois qu ils entraient dans les familles mourides a touba et vistaient leur quotidien personne ne prendrait la peine pour perdre son tps et aller a touba encore moins s humilier devant des marabouts musterieux.
Ouvrons nos yeux et chacun est ambassadeur aupres de sa famille ses connaissances pour les aider a voir plus claire car il est encore temps.

Ils aiment plus toi les belles voitures la belle femme les beaux villas les suites comme dit kara et tout court le luxe et serigne touba psl le venere n a jamais recommande les pratiques et recommandations de ces genres de mara.

Aidons plus nos familes et les pauvres que nous encontrons dans la rue que ces mediocres ambicieux qui ne cesse de narguer le peuple

8.Posté par Mouride Sadikhe le 02/06/2009 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réaction suite au reportage de M6 sur les mourides dans le magazine Enquête Exclusive du 24 mai 2009

SUIVEZ L’INTERVIEW ACCORDEE A GILES DELBOS DE M6 EN DECEMBRE 2001 PAR SERIGNE ATOU DIAGNE RESPONSABLE MORAL DE HIZBUT-TARQQIYYAH

http://www.htcom.sn/article1902.html

9.Posté par Halou le 02/06/2009 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout el monde sait que le mouride est travailleur comment un saletè de blanc peut rester dans son coin et ècrire un article pour stigmatiser quelque chose qu'on ne comprend pas et qu'on ne comprendra jamais SERIGNE TOUBA est notre guide sur Terre

10.Posté par babou le 02/06/2009 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est du nimporte koi !!

11.Posté par SANDJIRY DIOP le 13/07/2009 03:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bouyabo lou gnou ame sounou serigne la gnou koy djokhe gno takhe gnouyyyyyyyy liguéyyyyy.serigne touba djarale nagnou kooooooooooo.yéne gni diwax ay djidjane you bonne ngé da ngé na sokharerrrrrrr waya séne khole moyyye bonnne rekk
chzeikhe tidjane cherif dou dara amoule sakhe té ré ay talibéme gno ko bidale téré.KHAM NGA NI LOLOU WORROULE YÉNN TIDJANE YI DJAPPOLÉ SI DARA TÉ DOULÉME BAYI GNOUNE WA ADJANA MOY MOURIDE YI.SANTE SERIGNE TOUBA REKKKKKKKK.DIEURA DIEUF SERIGNE TOUBA. BUREAU BA SA SAINT LOUIS(NDARR GUÉDJ) SÉNE SERIGNE YI DOU HALDJI MALICK REKK SERIGNE GNOU TIDJANE YEPPP PA DAWWWWWWWWW.KHADIMOU RASOULE SERIGNE TOUBA MOME DONG MAIS WAX LOU TOUBAB YI BAGNONE....SOUDOULE WONE SERIGNE TOUBA KHAMOU MA FOU SÉNÉGALE DJEUMME.DIEURADIEUFFFFF SERIGNE TOUBA DJARAMA MAME CHEIKHE IBRAHIMA FALL

12.Posté par mourchid le 23/08/2009 18:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis tidjan ,mai un bon mouride ou un bon tidjane et forcemen un bon musulman.ns avons en comun mouhamed(psl),donc,cultivons la paix,wasalam

13.Posté par Beugue Fallou le 23/01/2016 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mouridisme a débute depuis les années 1890 et depuis ce jour il n'a cessé b'aller de l'avant aux grand malheur de certains disciple de satanh dont leur parents avait dit (d'où demme) aujourd'hui ce sont leur fils qui essais d'entacher le mouridisme mais Sacher que serigne touba n'a pas d'égale.et qu'il auront de plus en plus mal au coeur parce que le mouridisme ne s'arrêtera jamais

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image