leral.net | S'informer en temps réel

SORTIE DE TROIS PROMOTIONS A L'ECOLE DES SOUS OFFICIERS DE FATICK : 183 sous officiers gendarmes prêts à servir la patrie dans l'honneur

La gendarmerie nationale vient de s'enrichir en personnel. 183 gendarmes viennent de boucler deux ans de formation à l'école nationale des sous-officiers de la gendarmerie de Fatick. C'est le ministre d'Etat, ministre des forces armées Bécaye Diop a présidé la cérémonie de sortie de promotion.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Novembre 2011 à 04:15 | | 0 commentaire(s)|

SORTIE DE TROIS PROMOTIONS A L'ECOLE DES SOUS OFFICIERS DE FATICK : 183 sous officiers gendarmes prêts à servir la patrie dans l'honneur
L'école nationale de formation des sous-officiers de la gendarmerie de Fatick a livré, hier, 183 nouveaux gendarmes. Issus de trois promotions de gendarme à savoir 3e promotion des élèves sous-officiers féminins (50 filles), de la 1e promotion des élèves gendarme spécialistes (Eg) (24 dont une fille) et de la 2e promotion du diplôme de qualification à l'emploi de gradé de gendarmerie (Dqeg) (109).

Ainsi après deux ans de formation dans des modules tels que, culture juridique, connaissance de la gendarmerie, entraînements physiques sportifs, commandement, et stage pratique entre autres ils sont prêts, selon la hiérarchie, à oeuvrer pour la protection des institutions, des personnes et des biens.

La cérémonie a eu lieu à la caserne générale Waly Faye qui abrite ladite école. C'est le ministre d’Etat, ministre des forces armées, Bécaye Diop qui a présidé la cérémonie de baptême.
Aux jeunes gendarmes, le ministre les exhorte à suivre les traces du parcours exemplaire de leur parrain, l'adjudant Amadou Issa Ba qui selon les témoignages : «fut un haut gradé discipliné», qui après 23 années de parcours exemplaire, dit-on, au service de sa patrie est tombé malheureusement en champs d'honneur le 21 décembre 1983, lors des événements de Diabir. Déterminé à armer ses hommes de courage pour affronter les difficultés du métier, le ministre demande aux récipiendaires de «respecter les valeurs éthiques de la gendarmerie pour être à l'abris du déshonneur».

Pour sa part, le directeur de l’école, le lieutenant-colonel, Salif Diédhiou demande aux nouveaux hommes de s'armer de courage comme ils l'ont fait au cours des deux ans de formation. Et cela conformément à la devise de la gendarmerie «Honneur-Patrie». Les majors de ses trois promotions sont : Rose dite Fatou Diatta (Eg), Ndèye Astou Ndao (Dqeg), et Pape Ousmane Diémé chez les hommes.

A noter que c'est la fanfare de la gendarmerie qui a animé la cérémonie en présence des gendarmes à la retraite amicalement appelé par leurs collègues en fonction «les gendarmes du dehors».


xibar.net






Hebergeur d'image