leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal : Le temps des réseaux occultes

LERAL.NET - Depuis quelques temps, le mot réseau est comme le chou gras de la presse. Si ce n’est pas un réseau d’homosexuels, c’est un réseau de prostituées qui est dénoncé à travers les colonnes des quotidiens dakarois.


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Septembre 2011 à 11:41 | | 1 commentaire(s)|

Sénégal : Le temps des réseaux occultes
Pas plus tard qu’avant-hier, c’est le syndicaliste et non moins président du réseau des enseignants de l’Apr qui était monté au créneau pour faire des révélations sur l’existence d’un réseau d’homosexuels à Guédiawaye. Le secrétaire général de l’Organisation des instituteurs du Sénégal (Ois), poussant le bouchon plus loin, a affirmé que ce réseau est financé par de gens tapis dans l’ombre. Dont il a préféré taire les noms.
Quarante-huit heures après, son homologue, Pape Gora Thiam conte dans les belles lignes de Walf Grand’Place comment sa femme l’a quitté pour trouver refuge dans un réseau. Cette fois-ci de prostituées.

 Deux jours séparent les deux sorties de ces deux enseignants qui, certainement ne se connaissent pas. Mais partagent la même inquiétude quant à l’existence de réseaux occultes auxquels des sénégalais adhèrent pour trouver un confort matériel en échange, soit d’une partie de jambes en l’air ou que sais-je, de pratiques loin d’être orthodoxes.

Mais le plus inquiétant dans ce nouveau phénomène et qui a été relevé par nos deux enseignants, c’est la protection dont jouissent ces réseaux de la part de hautes personnalités de ce pays. Ce qui prédit à ces organisations de l’ombre de lendemains meilleurs sous nos cieux. Sous l’œil complice de nos chefs religieux qui sont prompts à crier aux scandales quand les fondateurs de leurs confréries respectives sont « égratignés » mais qui ne pipent mot quand les valeurs qui ont toujours accompagné ce cher Sénégal sont remises en question par le foisonnement de réseaux qui encouragent la débauche.

Abdou K. Cissé



1.Posté par fallhassen le 17/09/2011 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne suis pas un senegalais mais un musulman et quand j entend des choses pareilles
au senegal je me demande à quoi servent tous ces marabouts tant venerés
avec des millions de talibés qui leurs donnent tout ce qu'ils ont en religion ce qui est dangereux
c'est connaitre ce dieu interdit et de ne pas en parler pour faire plaisir a la vache à lait

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image