leral.net | S'informer en temps réel

Sénégal : le futur Monument à la renaissance africaine

Un nouveau monument, appelé Monument de la Renaissance africaine, est en cours de construction à Dakar au Sénégal. Il doit symboliser le potentiel et la croissance du continent. Ses détracteurs estiment, au contraire, que sa construction entraînera des coûts inutiles et détournera l'attention des Sénégalais des vrais problèmes de l’heure.


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Août 2008 à 12:25 | | 0 commentaire(s)|

Sénégal : le futur Monument à la renaissance africaine
Les artisans nord-coréens s’attèlent à la construction du monument de bronze et d’acier. Ils sont à pied d’œuvre sur une colline de Dakar, bâtissant l’une des structures les plus ambitieuses du monde. D’une hauteur de plus de 50 mètres, le monument, une fois terminé, sera plus grand que la Statue de la Liberté à New York. Il représentera un homme émergeant d’un volcan, sa femme dans un bras et son enfant dans l’autre. L’initiative est née de la volonté du président Senegalais, Abdoulaye Wade.

« Avant qu il ne devienne président, Abdoulaye Wade avait écrit un livre sur sa vision de l’ Afrique et dans un passage du livre, il imaginait un géant sortant d’un volcan avec sa famille et pointant le doigt vers le nord, qui représente le développement, l’ Amérique. Après son élection, il m’a appelé et m’a dit, je veux faire construire un monument qui symboliserait la Renaissance du continent », explique Pierre Goudiaby Atepa, architecte du projet.

Ce travail ambitieux, dont Atepa espère l’achèvement d’ici la fin de l’année prochaine, s’inscrit dans la lignée de nombreux projets d’envergure imaginés par l’administration Wade. Ainsi, le chef de l’Etat sénégalais souhaite également faire construire un théâtre national, qui deviendra le plus important du continent, un nouvel aéroport ainsi qu’un immense Musée de la culture africaine.

Les choix du président Wade ont suscité de nombreuses critiques de la part de ses
People protest against recent price rise for basic foods in Dakar, 01 May 2008
Des Sénégalais manifsetant contre la hausse du prix du riz
adversaires politiques et de la population. Certains estiment que tous ces projets ne visent qu’à masquer les signes de pauvreté dans le pays. Des porte-parole de la présidence ne cessent de répéter que les nouveaux édifices sont réalisés avec des fonds privés. L’architecte Pierre Goudiaby Atepa dit qu’il comprend que les gens se plaignent du manque de communication autour du projet. Mais, selon lui, les détracteurs devraient penser aux bénéfices à long terme. L’économie sénégalaise sera renforcée par l’émergence de nouvelles constructions dans la capitale, estime-t-il.

En attendant, le président Wade a fait la promotion du futur monument à l’extérieur du pays, offrant des brochures aux visiteurs internationaux et lors de ses déplacements a l’étranger. Au-dessus du phare gardant la presqu’île où prend fin le continent africain, la base de la statue commence à ressortir. Les deux premiers étages sont presque terminés. Des plans montrent un escalier en colimaçon devant le monument, au sommet duquel les visiteurs auront une vue imprenable sur l’océan et la ville de Dakar. (VOA)

Sénégal : le futur Monument à la renaissance africaine






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image