leral.net | S'informer en temps réel

Senelec : Les auxiliaires de gendarme indésirables dans les agences

Les travailleurs syndiqués de la Senelec donnent 72 heures au gouvernement de faire quitter les auxiliaires de gendarme qui assurent la sécurité dans les agences. Cet appel est lancé vendredi par Oumar Sylla chargé communication de la Senelec, rue Vincent.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Août 2011 à 06:35 | | 3 commentaire(s)|

Senelec : Les auxiliaires de gendarme indésirables dans les agences
« Nous donnons 72 heures de délai au gouvernement pour qu’il fasse quitter les auxiliaires de gendarmes la Senelec de la rue Vincent, sinon nous prendrons notre responsabilité », avertit-il. Puisque, poursuit-il, « le courant ne passe plus depuis quelques jours entre les caissiers, les stagiaires et les auxiliaires de gendarmes ».

Selon Oumar Sylla : « ce sont des querelles qui émaillent le quotidien des caissiers et des stagiaires avec les auxiliaires de gendarme accusés d’ignorer leur droit le plus élémentaire en matière de sécurité. Ce que nous voulons c’est leur départ de la Senelec Vincent même s’il faut amener des gendarmes expérimentés ou de trouver d’autres formules de sécurisation des lieux que de laisser ces auxiliaires sur place ».

En effet, le gouvernement avait jugé nécessaire depuis les émeutes contre les délestages de déployer les forces de l’ordre devant les différentes agences de la Senelec pour y assurer la sécurité.

Mais le fait que cette sécurité soit assurée par des auxiliaires de gendarmes inexpérimentés face à d’autres jeunes travailleurs de la Senelec a fini de polluer l’atmosphère déjà surchauffée de la Senelec.

Ferloo



1.Posté par tatala le 13/08/2011 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENQUETE 2011 - CORRUPTION routière au SENEGAL . Police: record absolu détenu en 2011 par le poste de police de Saly Mbour, «la taxe , le cadeau, le backchich » varient entre 2000 et 10000 cfa. Ces racketteurs professionnels ne travaillent pas pour l''état mais pour eux. Sur cette route qui est la plus lucrative du pays, les camionneurs Maliens, Gambiens et autres en font les frais. Les autres taxés sont les clandos, les résidents et touristes de Saly et tout ce qui roule et dans ce secteur. Les sommes récoltées en moyenne par jour sont de 300.000 cfa avec des mois pouvant atteindre 10 millions. Contrôles effectués aux jumelles 20x60 et monoptique 60/100. Les trois compères sont bien rodés à l''exercice et poussent même de temps en temps la plaisanterie à faire payer une vraie amende et le chef: Sid.Tou, dont nous voudrions ne pas briser une si brillante carrière, règle tout ce trafic de main de maitre (adjudant). Voilà chers compatriotes pourquoi le Sénégal va mal avec des voyoux comme ceux la, dilapidant l''état et les chauffeurs. Ils ne sont préoccupés en rien par le code de la route ou la sécurité mais par le racket, en fait avec un peu d''argent on n''a pas besoin de permis de conduire à Mbour, ni de respecter le code de la route! Il y a des policiers honnêtes en majorité, sans eux ou en serait le pays? Pour les autres demandez une mutation à Mbour, c''est excellent pour le racket et pour l''instant c''est le record du sénégal en rentabilité!pour le backchich! ADCR

2.Posté par tatala le 13/08/2011 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENQUETE 2011 - CORRUPTION routière au SENEGAL . Police: record absolu détenu en 2011 par le poste de police de Saly Mbour, «la taxe , le cadeau, le backchich » varient entre 2000 et 10000 cfa. Ces racketteurs professionnels ne travaillent pas pour l'état mais pour eux. Sur cette route qui est la plus lucrative du pays, les camionneurs Maliens, Gambiens et autres en font les frais. Les autres taxés sont les clandos, les résidents et touristes de Saly et tout ce qui roule et dans ce secteur. Les sommes récoltées en moyenne par jour sont de 300.000 cfa avec des mois pouvant atteindre 10 millions. Contrôles effectués aux jumelles 20x60 et monoptique 60/100. Les trois compères sont bien rodés à l'exercice et poussent même de temps en temps la plaisanterie à faire payer une vraie amende et le chef: Sid.Tou, dont nous voudrions ne pas briser une si brillante carrière, règle tout ce trafic de main de maitre (adjudant). Voilà chers compatriotes pourquoi le Sénégal va mal avec des voyoux comme ceux la, dilapidant l'état et les chauffeurs. Ils ne sont préoccupés en rien par le code de la route ou la sécurité mais par le racket, en fait avec un peu d'argent on n'a pas besoin de permis de conduire à Mbour, ni de respecter le code de la route! Il y a des policiers honnêtes en majorité, sans eux ou en serait le pays? Pour les autres demandez une mutation à Mbour, c'est excellent pour le racket et pour l'instant c'est le record du sénégal en rentabilité!pour le backchich! ADCR

3.Posté par siga diouf le 14/08/2011 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certains sénégalais prennent souvent leur désir pour des réalités. Comment on peut exiger le retrait des forces de l''ordre assurant la sécurité des travailleurs et des biens matériel d''une agence de la SENELEC et proposer leur propre forme de sécurité. Le président et son état font trop de concession ce qui donne des ailes à certains irresponsables

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image