leral.net | S'informer en temps réel

Solidarité : Le SUTSAS au chevet des détenus de la Maison d'Arrêt et de Correction de BAKEL


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Août 2012 à 17:34 | | 0 commentaire(s)|

Solidarité : Le SUTSAS au chevet des détenus de la Maison d'Arrêt et de Correction de BAKEL
La Maison d'Arrêt et de Correction de BAKEL a été l'heureuse bénéficiaire d'une action de haute portée sociale en cette date du 08 Août 2012. Un geste louable et un élan de solidarité à mettre au crédit du Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l'Action Sociale ( SUTSAS). Un important lot de vivres a été octroyé par la Section Syndicale de Bakel au MAC.

On peut y compter :

3 cartons de grésyl
3 pots de nescafé GM
15 kg de sucre
2 sacs de riz
2 grosses de savons
2 bidons de 10l d’huile
10 boites de nestlé
3 paquets de omo GM
4 paquets de thé de 10 boites chacune
Dattes
3 paquets de vitalait



Ce lot a été réceptionné par M. Amadou TALL, Régisseur de Bakel, des mains de Thierno DIA, Secrétaire Général de la Section de Bakel accompagné de Guélaye THIAM et quelques autres membres du bureau de SUTSAS. Les pensionnaires ont hautement apprécié ce geste tout en remerciant vivement le SUTSAS pour cette action qui contribuera sans doute à l'amélioration des conditions de détention dans cette partie du Sénégal Oriental.

Au nom du Syndicat, Guélaye THIAM a remercié le régisseur pour son ouverture d'esprit et a rappelé que la prison est faite pour les hommes. "Quiconque peut se retrouver entre les barreaux du jour au lendemain. On peut se retrouver en prison sans être une mauvaise personne... C'est une épreuve à surmonter." soutient-il devant les détenus.

Le régisseur a également salué ce noble geste sans manquer de rappeler l'état de détérioration des conditions de détention à Bakel. " J'étais déjà à Bakel en 1997. Je suis à mon deuxième séjour. Je dois rappeler que la prison de Bakel n'a pas du tout évolué. Ce geste de la SUTSAS constitue une bouée de sauvetage en ces périodes difficiles. " Pour le régisseur, les produits de nettoiement sont d'une importance capitale. Il a également rappelé toute la symbolique de ce geste qui permettra de remonter le moral des détenus, au moins, pour quelques temps. " C'est un ouf de soulagement " dit-il.

Il a également remercié vivement Ouztaz Saliou SAMBOU. Ce religieux qui prend sur son temps pour dispenser un enseignement religieux trois fois par semaine, et cela à titre gratuit. Le régisseur lance un appel à la population de Bakel au nom de l'administration pénitentiaire et du Préfet pour assister les détenus dans leur désarroi. Il a par la suite remercié la Section de Bakel pour leur implication par ce geste de haute portée sociale.

Prenant la parole, M. Thierno DIA espère la continuité de cet élan de solidarité sans manquer de solliciter d'autres partenaires. Bakelinfo.com lance un appel à travers ses colonnes pour venir en aide à ces hommes privés de liberté.




Source:bakelinfo.com







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image