leral.net | S'informer en temps réel

TOUBA NE VEUT PLUS DU COORDONNATEUR DES TRAVAUX DE GOUYE MOURIDE : MBACKIOU FAYE, DE LA GRÂCE À LA DISGRÂCE

Dans certains cercles mourides, l’appellation de Mbackiou Faye, comme ancien coordonnateur des travaux de la mosquée Gouye mouride, n’est plus qu’une question de jours. Des dignitaires ont obtenu du khalife général, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, la décision de dessaisir le promoteur immobilier de la coordination des travaux, suite aux suspicions de malversation nées de la façon dont l’homme d’affaires conduisait les chantiers. Touba est-il en train de lâcher Mbackiou Faye ? Tout porte à le croire à la lecture des développements qui ont suivi la dernière réunion de la commission de suivi des travaux de la mosquée Mazalikoul Jinaan. Il nous est, en effet, revenu que les remar­ques acerbes faites au promoteur immobilier, lors de cette fameuse réunion, ont convaincu le khalife général des mourides de la nécessité de dessaisir Mbackiou Faye de la gestion des travaux.


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Septembre 2011 à 06:01 | | 2 commentaire(s)|

TOUBA NE VEUT PLUS DU COORDONNATEUR DES TRAVAUX DE GOUYE MOURIDE : MBACKIOU FAYE, DE LA GRÂCE À LA DISGRÂCE
Sensibilisé sur les suspicions de mauvaise gestion dans ces travaux, notamment avec le milliard et quel-ques centaines de millions de francs alloués à l’architecte Meïssa Touré, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké s’est résolu à confier les travaux à un autre. De sources sûres, il a même jeté son dévolu sur Cheikh Mbacké Sèye, patron de la société Diprom, pour parachever les travaux de Gouye mouride. Ce chef d’entreprise est crédité d’une bonne moralité et d’une éthique sans commune mesure en matière de gestion. Mais saisi de la question, Cheikh Mbacké Sèye est, selon certains de ses proches, partagé à l’idée de devoir coordonner les travaux de la mosquée. Des confidences de ses proches nous indiquent qu’il aurait souhaité un autre pour coordonner les travaux. Ne pouvant pas opposer une fin de non-recevoir à la décision du khalife des mourides, il répond par un «oui», tout en avouant à ses proches, le dilemme qui l’habite entre coordonner correctement les travaux de Gouye mouride et gérer convenablement ses entreprises.

Quoi qu’il en soit, une autre réunion de la commission de supervision des travaux de Gouye mouride est prévue dans les jours à venir et la décision du khalife pourrait être prononcée à cette occasion, par Serigne Bass Abdou Khadre et Serigne Mountakha Mbacké. Le porte-parole de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké et son bras droit vont incessamment présider cette rencontre dans la mesure où les commissions créées lors de la dernière réunion d’évaluation ont fini les différents travaux à eux, confiés.

Parallèlement à cette décision en gestation de dessaisir Mbackiou Faye de la coordination des travaux de la mosquée de Mazalikou Jinaan, a-t-on appris, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké nourrit aussi l’idée de le remplacer au poste de représentant du khalife général des mourides à Dakar. Et là aussi, il a déjà porté son choix sur le nommé Moustapha Mbacké, dignitaire mouride, résident aux Parcelles Assainies. Seulement, précisent nos sources, des pressions de certaines autorités étatiques sont exercées sur le khalife général des mourides afin qu’il sursoit à sa décision. Ce poste étant stratégique pour plusieurs raisons, surtout pour un homme d’affaires de la trempe de Mbackiou Faye, lesdites autorités et d’autres dignitaires mourides, qui défendent la cause du promoteur immobilier, ont rué sur les brancards, pour obtenir du khalife, le renvoie de la mesure. Même si celle-ci est renvoyée, pour le moment, la démarche du khalife laisse croire à un désaveu du promoteur immobilier, jusque-là protégé par un pan de la confrérie.
Adoubé par Serigne Saliou Mbacké, de son vivant et ses pouvoirs reforcés par le défunt Serigne Bara, Mbackiou Faye ne semble plus être dans les bonnes grâces de Touba. Sa présence remarquée aux côtés du chef de l’Etat lors de la prière de la Korité à Gouye mouride était perçue par certains comme une simple figuration dans la mesure où son sort était scellé depuis longtemps

Le Quotidien a tenté de le joindre par téléphone, relativement à ses sentiments par rapport à cette affaire, son portable était sous boîte vocale. Malgré les messages vocaux laissés sur son portable, il n’a pas jugé nécessaire de réagir.

LE QUOTIDIEN



1.Posté par dg le 11/09/2011 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais qu il aille se faire foutre ce mbackiou faye et tous ceux qui gravitaient autour de lui

2.Posté par salambaye le 11/09/2011 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est mal connaitre le mouridisme.......les mourides se fouent pas mal de ces nomminations.....les milliardaires mourides n'aimeraient pas dirriger ces genres de projets.....mais dans le mouridisme ...les disciples attendent les recommandements du marabout pour l'appliquer.........touba n'est pas un gouvernemnt.......les mourides les vrais n'attachent pas d'importance à ces choses....... le marabout chargera le plus disponible et accompagnè par mbackiou faye.........Mais à vous lire on dirait qu 'il est comme un ministre de touba qu on doit limoger et ses ouialles doivent manifester ,lancer des pières par ci et par là.........NON ET NON.........IL FAUT ESSAYER DE COMPRENDRE LE MOURIDISME.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image