leral.net | S'informer en temps réel

Trois mois au Sénégal auprès des Talibés

Une Douchynoise, Martine Rogez, présidente de l'association Guestutalibés, continue son aventure au Sénégal. Elle vient de rentrer au pays après trois mois passés auprès des Talibés.

PAR YVELINE COPIN


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Août 2008 à 10:21 | | 0 commentaire(s)|

Trois mois au Sénégal auprès des Talibés
denain@lavoixdunord.fr Cette fois, Martine Rogez est parti au Sénégal pour trois mois en compagnie d'Éva Grecale, membre de l'association douchynoise Guestutalibés et Diop Mansour, professeur à l'école de musique de Douchy-les-Mines. Dès leur arrivée à Kaolack, ils ont rendu visite aux Talibés, les enfants de la rue dont Martine s'occupe depuis maintenant quatre ans. « Ils sont environ soixante-dix enfants et ados, âgés de 4 à 20 ans, ils vivent dans le plus grand dénuement, ils manquent de tout. À chaque voyage, on essaie d'apporter un maximum de choses dont ils ont le plus besoin : des denrées alimentaires, mais aussi des vêtements, du matériel scolaire et médical... fournis par de généreux donateurs » insiste Martine.

Ce séjour a été également l'occasion de poursuivre les travaux de rénovation engagés l'an dernier, de la Daara, lieu où vivent les enfants. « Maintenant ils ne dorment plus à même le sol sur de la terre battue, nous avons enfin terminé le carrelage. Nous avons reçu un bon coup de main des autochtones... » précise la présidente.

La délégation a ensuite visité les écoles parrainées par celles de Douchy. La première rencontre a eu lieu dans une maternelle à Saboya, cette dernière est soutenue par l'école Mousseron dirigée par Martine Determann la seconde à M'Borro, parrainée par l'école élémentaire Barbusse, dirigée par Mm e Mukurda. « On espère mener à bien un gros projet, celui de faire venir, l'an prochain, en France, à Douchy, des élèves sénégalais » indique Martine.

Le groupe s'est ensuite transporté dans la brousse pour rencontrer d'autres enfants, parmi ceux-ci cinq sont aidés par des familles douchynoises et par la médiathèque de la ville.

La dernière étape du programme des visites a eu lieu à Dakar où Martine a fait un don pour la ville. Cet argent a permis de créer un atelier couture et peinture. Les bénéfices retirés de ces activités aideront à soigner les Talibés. « J'en profite pour remercier de leur soutien et de leur aide tous les sponsors, commerçants et particuliers douchynois. Une aide précieuse qui nous permet de poursuivre cette oeuvre auprès des enfants ».

Martine espère repartir au Sénégal en avril 2009, cette fois avec les élèves de l'école de musique de Douchy. •






Hebergeur d'image