leral.net | S'informer en temps réel

Trois mois ferme à la femme qui avait ébouillanté sa ‘’co-épouse’’

Une femme qui avait ébouillanté l’épouse du grand-frère de son mari avec qui elle partage la même maison a été condamnée, mardi à Dakar, à trois mois de prison ferme.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Juillet 2012 à 16:51 | | 4 commentaire(s)|

Trois mois ferme à la femme qui avait ébouillanté sa ‘’co-épouse’’
Tout commence le samedi 7 juillet à Niague Wolof, derrière Lac Rose quand la victime entend qu’on prononçait son nom, alors qu’elle était dans sa chambre à coucher.

Croyant qu’on l’appelait, elle sort et l’épouse du petit-frère de son mari avec qui elle avait eu des histoires, la veille, lui verse une casserole d’eau bouillante au dos.

Le certificat médical fait état d’une incapacité temporaire de travail de 30 jours et mentionne également des brûlures de second degré. Elle sera ainsi interpellée pour coups et blessures volontaires avec préméditation.

La prévenue, âgée de 21 ans, est mère d’un enfant. Devant la barre, elle a nié avoir volontairement versé l’eau chaude sur la victime. ‘’C’est elle qui voulait m’agresser avec un couteau après une dispute. J’ai voulu esquiver et la casserole s’est déversée sur elle‘’, a-t-elle expliqué.

‘’On ne se parle plus depuis très longtemps. Chacun est dans son coin’’, a-t-elle ajouté.

La victime, également mère de deux enfants, a décrit la prévenue comme ''une personne belliqueuse qui ne s’entend avec personne dans la maison''.

‘’On s’est disputé plusieurs jours avant les faits. Elle ne cessait de me menacer avec des injures de toutes sortes’’, a expliqué la victime, devant la barre.

‘’Elle est belliqueuse. Elle a bouilli de l’eau et m’a appelée deux fois. Quand je suis sortie, j’ai senti cette eau chaude qui était versée sur mon dos’’, a. ‘’Nos maris sont des frères de même père et même mère. Ils s’entendent à merveille. Ce sont même des amis’’, a-t-elle précisé.

Elle a demandé 600.000 francs à titre de dommages et intérêts.

Dans ses réquisitions, le procureur a souligné que la prévenue avait reconnu les faits à la police. ‘’A la barre, elle tente de dire qu’elle se défendait d’une agression dont elle a été victime mais tout porte à croire qu’elle est bien coupable des faits’’ a expliqué le représentant du ministère public.

‘’Le certificat médical fait état de brûlures de second degré’’ a-t-il poursuivi.

Pour la préméditation, selon lui, ‘’rien n’indique dans le dossier qu’elle a délibérément bouilli cette eau pour la verser à sa victime’’. Il a demandé la disqualification des faits en coups et blessures volontaires classiques. Il a requis six mois ferme.

L’avocat de la défense a plaidé la clémence du tribunal devant la constance des faits.

Après en avoir délibéré, elle a été reconnue coupable de coups et blessures volontaires.

Une peine de trois mois ferme lui a été infligée en plus des dommages et intérêts fixés à 300.000 francs CFA.



Source:SKS/AD



1.Posté par observer le 17/07/2012 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3 mois seulement, c'est plus qu'un CRIME!!!

2.Posté par DEMBA le 18/07/2012 04:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'ya vraiment pas de justice dans ce pays , comment une femme qui ébouillante une personne à un tel degré ne peut écoper que trois mois de prison comme si elle n'a pas agi de manière préméditée pour commettre un acte aussi odieux que barbare. C'est vraiment une insulte envers la victime que je demande à avoir le cœur du pardon et la récompensera pendant que l'autre recevra sa rétribution dont il ne faut se demander la quelle.

3.Posté par DEMBA le 18/07/2012 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je regrette de le dire mais c'est une vérité, au Sénégal, presque tout le monde prie, mais la majorité ne crois pas en Dieu, car croire les prédictions des voyant c'est du CHIRK le plus grand péché que nous pouvons commettre sur terre. Pauvres étudiants, VOUS ÉTUDIEZ NI LA SCIENCE NI L'ISLAM.Ah ce Senegal où des gens qui ont fait leurs études inachevées dans un centre de formation agricole en Libye se disent Islamologue et dirigent l'association des la jeunesse musulmane du Séné. UN CONSEIL; SACHEZ QUE SEUL DIEU CONNAIT LE CACHE. J'AI ENTENDU UN JOURNALISTE DIRE QUE JOUR DU COMBAT BALLA GAYE YEKINI,QU'IL AVAIT FAIT DEMIS POUR CHERCHER SES GRIS GRIS QU'IL AVAIT OUBLIES, NE PAUVRE NE SAIT PAS QUE S'IL MOURRAIT EN COUS DE ROUTE ,IL SERAIT PARTI COMME MOUSHRIK, UN HMME QUI NE CROIT PAS EN DIEU,QUI ASSOCIE DIEU A DES GRIS GRIS QUELLE IGNORANCE. ET POURTANT J'AI ENTENDU LE MEME JOURNAILISTE DIRE QU'IL NE POUVAIT PAS APPELER LES LUTWEURS DANS UN LAMB PAR LEUR VRAIS NOM PARCE QU'ILS PORTENT LE NOM DE MARABOUT SAINT!. C'EST HONTEUX DE DIRE DE PAREILLES IDIOCIES A LA RTS QUE TOUTE LA PLANETE PEUT SUIVRE, CES PAROLES NE NOUS HONRENT PASD

4.Posté par justice senegalaise! le 18/07/2012 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3mois alors qu'elle a detruit sa vie! c'est vraiment injuste!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image