leral.net | S'informer en temps réel

Un médecin réclame un plan d’urgence pour l’hôpital de Ouakam

Le médecin-chef du centre de santé de Ouakam, docteur Ousseynou Ka, a demandé mardi un plan d’urgence destiné à restaurer la structure qui, après la forte pluie enregistré dans la nuit de lundi à mardi, a vu plusieurs de ses services sous les eaux suite à l’affaissement d’une partie du mur de clôture.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Août 2012 à 20:03 | | 0 commentaire(s)|

Un médecin réclame un plan d’urgence pour l’hôpital de Ouakam
‘’Je demande aux autorités de lancer un plan d’urgence pour solutionner le plus rapidement ce problème afin que le centre puisse fonctionner rapidement. La période hivernale aidant, il faut que les malades puissent trouver rapidement la qualité de soins qu’il faut’’, a-t-il dit.

Après avoir reçu les autorités de la ville de Dakar, Dr Ka a relevé que les mesures les plus urgentes consistent à refaire le mur pour régler le problème de sécurité, mais aussi parer à l’éventualité d’une prochaine pluie afin que le ruissellement n'infiltre pas de nouveau la structure sanitaire.

Le médecin-chef a également indiqué qu’il faudrait laver toute la structure à grande eau, vider toutes les fosses sceptiques dont l’eau de pluie s’est mélangée et répandue dans le centre de santé.

‘’Il faut ensuite désinfecter avant de réparer le matériel détérioré ou en acquérir, si besoin en est, de nouveau’’, a-t-il dit, précisant qu’il y a eu du matériel abimé notamment au cabinet dentaire, au laboratoire d’analyses, sans compter les médicaments qui sont affectés par les eaux.

‘’Nous sommes en concertation avec les autorités de la ville de Dakar, celles du District sanitaire de Dakar, le médecin-chef de région et le directeur de la Santé pour trouver un cadre approprié afin que la structure reprenne ses activités le plus rapidement possible’’, a assuré Dr Ka.

‘’Notre seul souci, a-t-il confié, c’est la santé des populations et nous allons tout faire pour que les activités puissent redémarrer et que les populations viennent se faire traiter comme il se doit.’’

Le médecin-chef du centre de santé de Ouakam a réitéré les mesures urgentes, ainsi que la nécessité de reprendre la consultation externe. ‘’S’il y a des hospitalisations qui s’imposent, il faudra, de concert avec le médecin-chef de district, voir comment référer les malades à Ngor ou à Yoff.’’

A Yarakh (Dakar), six personnes ont été tuées dans l’effondrement d’un mur et faisant quelques blessés. La construction a cédé sous l’effet de la pluie (56 mm). Parmi les disparus, il y avait quatre femmes, dont l'une d'elles était enceinte, selon des témoins. Les victimes étaient originaires du département de Bambey (Diourbel, Centre).

Voici les quantités de pluie recueillies dans la nuit de lundi à mardi: Dakar-Yoff (72 mm), Bel Air (75,2 mm), Pikine Guinaw Rail (80,2 mm), Dalifort (92 mm), Dakar-Hann (56 mm), Guédiawaye (65 mm), Rufisque (43 mm), Zac de Mbao (38 mm), Mbour (17,2 mm), Saint-Louis (21,2 mm), Matam (32 mm) et Podor (16,5).



Source:LTF/SAB






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image