leral.net | S'informer en temps réel

Un policier condamné à une peine de 2 ans de prison ferme

La Cour d’assises de Thiès a condamné lundi le policier Nourou Ciré Niang (38 ans) à deux ans de prison ferme, son co-accusé Adama Fall écope trois ans de prison ferme et les deux autres co-accusés Thierno Birahim Amar et Issa Diaw sont condamnés à deux ans de prison dont un an ferme.


Rédigé par leral.net le Mardi 8 Avril 2014 à 00:55 | | 0 commentaire(s)|

Un policier condamné à une peine de 2 ans de prison ferme
Les accusés sont inculpés pour les délits de vol commis la nuit avec port d’armes, usage de véhicule et de violences.

Les faits se sont déroulés le 31 aout 2008, vers 20h30, où des individus armés à bord d’un véhicule ont été signalés dans la communauté rurale de Touba-Mosquée, ainsi qu’au rond-point de la route de Dahra.

Les mis en cause se présentaient comme des agents de la force publique pour commettre des vols au préjudice de tierces personnes.

Selon l’acte d’accusation, les gendarmes de Touba se sont déplacés vers ces lieux signalés et, par la suite, ont procédé à l’arrestation du gardien de la paix Nourou Ciré Niang revêtu en uniforme, de Thierno Birahim Amar et Modou Bassirou Mbaye, alors les nommés Adama Fall et Issa Diaw réussissent à s’enfuir.

Suite à l’arrestation du groupe de malfaiteurs, le lendemain plusieurs victimes et riverains du lieu des faits se présentèrent à la gendarmerie, pour remettre aux enquêteurs une arme à feu artisanals, des cartouches de 0,7 mm, un insigne de la police nationale, une paire de menottes, une machine à coudre et les clés de la voiture qui transportait les malfaiteurs.

A l’interrogatoire à la barre, les accusés ont tous tenté de nier les faits et en se rejettent la balle quant à l’implication des uns et des autres à ces vols commis à Touba et sur différents endroits dans cette cité religieuse.

L’avocat général a, dans son réquisitoire, déclaré que les accusés avaient tous commis des actes délictuels pour tenter de soutirer de l’argent et autres à de tierces personnes. Il a également déploré l’attitude du policier Nourou Ciré Niang qui, selon lui, déshonore la tenue en s’employant dans le vol et le grand banditisme.

Cependant, l’avocat général n’a pas manqué de relever l’exemplarité des éléments des forces de police qui s’évertuent à bien mener leur mission de sécurisation des personnes et des biens.

Il a ensuite requis une condamnation à sept ans de travaux forcés pour chacun des accusés, mais néanmoins il a demandé une requalification des délits, en délit de tentative d’extorsion de fonds.

De leur côté, les avocats de la défense ont tous plaidé pour une requalification des faits et un relaxe des accusés, estimant que ces derniers n’ont pas participé à ces actes de vol en réunion commis la nuit avec violence, usage d’armes et de véhicule.

La Cour d’assises de Thiès, à la suite de son délibéré, a requalifié faits et a condamné le gardien de la paix Nourou Ciré Niang à deux ans ferme, Adama Fall à trois ans, Thierno Birahim Amar et Issa Diaw, à deux ans dont un an ferme, chacun pour le délit de tentative d’extorsion de fonds.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image