leral.net | S'informer en temps réel

[Vidéo] Macky Sall: "Si quelqu’un détruit les biens d’autrui, on ira le chercher et..."

Après la prière de la Tabaski à la Grande mosquée de Dakar, le Président de la république est revenu sur les évènements violents de ces derniers qui ont eu lieu dans la capitale sénégalaise. Il a en effet fait savoir que personne n’est au dessus des lois.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Octobre 2012 à 12:47 | | 11 commentaire(s)|

[Vidéo] Macky Sall: "Si quelqu’un détruit les biens d’autrui, on ira le chercher et..."
"La paix est notre marque de fabrique, nous le laisserons personne nous en priver. Ne nous en privons pas alors.", a d’emblée déclaré le président de la république qui poursuit en ces termes : " les chartes du pays sont claires, l’Exécutif gouverne, l’Assemblée nationale vote les lois et les juges rendent la justice ; et ce sont eux qui savent qui est coupable et qui ne l’est pas, donc laissons les faire leur travail".

Abordant la question des violences récentes, notamment celle des Thiantacounes saccageant les véhicules et bus, le président a sérieusement mis en garde les éventuels fauteurs de troubles : "Si quelqu’un détruit les biens d’autrui, on ira le chercher pour le juger. Personne n’est au dessus des lois.

Le Président Macky Sall n’a pas manqué de saluer l’élan de solidarité qui a prévalu lors des inondations, même s’il pense par ailleurs que régler la question de l’assainissement, requière de gros moyens. Raison pour laquelle d’ailleurs, il s’en est ouvert aux bailleurs de fonds.


Nettali




1.Posté par schwarzeraal le 26/10/2012 13:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut aller chercher ces rats et leur faire payer les degats.la justice ne doit pas etre prise en otage.nous avons aussi les voyous de l'acien regime qui couvent sur nos mrds et se dandinent dans le pays.

2.Posté par Coaching le 26/10/2012 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Venez purger l'énergie négative qui vous conditionne et qui vous empêche de bien parler en public ! Venez Découvrir cette nouvelle technique qui vous permettra de parler sans avoir peur au Séminaire international sur le Développement Personnel et Accomplissement de Soi. Infos: passindiaye@yahoo.fr / 77 035 51 95

3.Posté par Pauvre Sénégal ! le 26/10/2012 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Président - Enfin vous communiquez , vous montez le chemin et c'est ferme. Ouf ...Pauvre Sénégal !

4.Posté par joé le 26/10/2012 14:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sachez mr macky yama sall que tu ne peux pas mettre tous les thiantas en prison.et que tu es responsable de tous ce qui arrivera au cheikh.suis le conseil sordide de tes maitre maçons d'assassiner le cheikh.barke sgne touba cé a tes risque peril

5.Posté par CISSE le 26/10/2012 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kATAL SA NDEYE NOPI ! DO PRESI TOUSS

6.Posté par gtedy le 26/10/2012 15:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

he toi joe va te fzir foutr avce ton marabou de merd ses un pire voyou il va ses fair encules en pirson

7.Posté par moussa le 26/10/2012 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne fete de Tabaski Mr le president ,avec l'ensemble de vos hommes de mains.
Quand une frange de la population fait des efforts pour l'echec de votre mission,soyez persuade que l'autre partie,aussi minoritaire soit elle restera toujours debout pour vous accompagner vers le succe dans la justice,ensuite vous serez victorieux avec un grand V.Pour nous c'est fini,alors restez lucide dans la concertation avec les hommes senses et epris de justice,alors nos enfants et nos petits enfants dans un futur lointain prononcerons votre nom avec admiration ,avec respect.A la premiere famille,ainssi que a l'ensemble des Senegalais,des Musulmans, Eid mou Baarak

8.Posté par thiantacoun le 26/10/2012 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toi cisse c toi ki doi baiser ton maman
notr putain de marabou va mourir en prison
dégal ce que joé di que macki sera résponsable de tou ce ki arrivera
a ce criminel de cheikh
malheur à nou les thiantacouns puisk juska present on arrive pa a distinguer
l ma et de bien

9.Posté par manemi le 27/10/2012 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BETHIO LOUMOU EUBEU REK MOU KHASSOW. BETHIO YOU NAW TAMITE DI SLIP ( THIANTACOUNES ) LOUMOU EUBEU REK MOU KHASSOW. COUR D'ASSISES REK

BETHIO LOUMOU EUBEU REK MOU KHASSOW. BETHIO YOU NAW TAMITE DI SLIP ( THIANTACOUNES ) LOUMOU EUBEU REK MOU KHASSOW. COUR D'ASSISES REK

BETHIO LOUMOU EUBEU REK MOU KHASSOW. BETHIO YOU NAW TAMITE DI SLIP ( THIANTACOUNES ) LOUMOU EUBEU REK MOU KHASSOW. COUR D'ASSISES REK

10.Posté par Citoyen le 27/10/2012 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauvons nos universités publiques du naufrage.
(Point de développement sans universités performantes)

Malgré les moyens substantiels mis à la disposition de l’enseignement supérieur de notre pays, les résultats sont qualitativement et quantitativement loin des normes de l’UNESCO. Nos instituions d’enseignement supérieur ont surtout un problème de management (mal gouvernance, corruption, népotisme, dépenses de prestige, gestion solitaire en lieu et place de la gestion démocratique et légale, non respect des lois et des règlements, etc.) avec la complicité active ou passive de la communauté universitaire (avantages indus, intimidations, etc.), des autorités étatiques qui, jusqu’à présent, feignent de ne rien savoir (n’ont-ils pas les moyens de savoir ce qui se passe?) pour éviter la confrontation avec ceux (les amis politiques!) qui sont nommés à la tête de ses structures et qui agissent parfois comme des monarques en gérant la chose publique à leur guise.

Face à la démission de l’État, nos universités croulent sous le poids de dettes dues aux créanciers (banques, hôpitaux, Sonatel, Senelec, SDE, fournisseurs divers) et chaque corporation s’évertue à demander toujours plus pour « améliorer ses conditions d’existence » et parfois au détriment des intérêts de la communauté. Ainsi donc, la crise est donc une conséquence logique de l’inaction de l’État.

En effet quand les dirigeants (nommés par les autorités) gèrent la chose publique en dehors des normes établies sans être inquiétés le moindre du monde (pour ne pas dire promus à des stations plus juteuses), les syndicats demanderont des chosent hors normes et c’est le début du CHAOS.

A l’État de faire l’état de la gestion de ceux qu’il a nommé, punir ceux qui se sont montrés indélicats et récompenser les autres, ensuite il serait facile de demander aux syndicalistes de faire preuve de mesure et enfin sévir dans le respect de la loi si de besoin. Il est temps de restaurer l’État de droit (et donc des devoirs) ; il est indispensable, avant toute promotion, d’étudier sérieusement la gestion présente et passée du pressenti.

L’État ne peut continuer à protéger et promouvoir ceux qui mettent à genoux nos institutions d’enseignement supérieur et jeter en pâture les syndicats. Je pense que les responsabilités sont partagées.

Des assises de l’Éducation avec ceux qui bloquent le système pour des raisons personnelles ou émotives ne serviraient à rien, je propose des assises des anciens (Recteurs, Professeurs ou hauts cadres à la retraites) du système pour faire des propositions objectives. Il est souvent difficile d’être juge et parti.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire un devoir citoyen.

11.Posté par FocusActu le 28/10/2012 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image