Leral.net - S'informer en temps réel

23 juin : Les libéraux soldent les comptes

Rédigé par leral.net le Jeudi 24 Juin 2021 à 13:58 | | 0 commentaire(s)|

Dix ans après, les langues se délient sur les responsabilités des uns et des autres quant à la paternité de l’idée ayant abouti au dépôt d’un projet de loi constitutionnelle portant ticket présidentiel et instituant le quart bloquant. Et c’est Serigne Mbacké Ndiaye qui ouvre la boite à déballages. Hier, sur la Rfm, lors d’une […]

Dix ans après, les langues se délient sur les responsabilités des uns et des autres quant à la paternité de l’idée ayant abouti au dépôt d’un projet de loi constitutionnelle portant ticket présidentiel et instituant le quart bloquant. Et c’est Serigne Mbacké Ndiaye qui ouvre la boite à déballages. Hier, sur la Rfm, lors d’une édition spéciale consacrée au 10ème anniversaire du 23 juin, l’ancien ministre, porte-parole du président de la République, a accusé nommément son ancien collègue, Dr Aliou Sow, d’avoir “vendu” l’idée au Président de la République d’alors, Abdoulaye Wade. “Faux”, rétorque ce dernier, contacté par la même radio. Selon le nouvel allié de Serigne Modou Kara, c’est la veille du passage de la loi à l’Assemblée qu’il a débarqué à Dakar, en provenance des Philippines où il était en mission. Puis, de s’en prendre, sans gants, à Serigne Mbacké Ndiaye qui, “à chaque fois qu’il veut quelque chose ou se rappeler au bon souvenir des médias sort de son chapeau de magicien des inepties”. Non sans rappeler, au passage, que Serigne Mbacké Ndiaye avait, à son tour, “vendu” à Père Wade, le jour du premier tour de la Présidentielle de 2012, l’idée selon laquelle il était possible qu’il passe “avec 51% des voix”.

Premier ministre de l’époque des faits, Souleymane Ndéné Ndiaye était attendu pour dire qui de ses deux anciens ministres a raison. Mais, sans perdre de temps, il prend le parti de Aliou Sow. “C’est faux ! Ce n’est pas vrai. C’est un mensonge de Serigne Mbacké Ndiaye sur ces accusations contre Aliou Sow comme théoricien du projet de loi du 23 juin”, dit-il.

Sur l’intention prêté à Wade de céder la vice-présidence à Maïmouna Sourang Ndir , Aminata Tall ou Pape Diop, l’actuel Pca de Air Sénégal Sa s’inscrit également en faux. “J’étais mieux placé que quiconque pour connaitre les intentions et la pensée du Président Wade sur qui devait occuper la fonction de vice-président. Ces gens qui parlent et s’agitent aujourd’hui étaient à la périphérie. Nul ne connaissait le nom du vice président à part Abdoulaye Wade”, recadre-t-il.



Source : https://www.lasnews.info/23-juin-les-liberaux-sold...


Titre de votre page Titre de votre page