leral.net | S'informer en temps réel

6e Edition FIKA/ Serigne Mboup: “Notre seul gage est le développement de la région de Kaolack…”

La sixième édition de la Foire internationale de Kaolack s’est tenue ce week-end. L’événement a enregistré la présence d’invités de marque, dont toutes les familles religieuses, les représentations diplomatiques, la sous régions, les opérateurs économiques. Ainsi, les investisseurs, les autorités locales et administratives, les ministères et directions, les groupements des femmes, les jeunes entrepreneurs, entre autres ont assisté à la cérémonie officielle de la Fika.


Rédigé par leral.net le Dimanche 31 Octobre 2021 à 14:34 | | 0 commentaire(s)|

La 6e édition de la Fika de Kaolack portait sur : “L’investissement privé national et la solution durable pour l’emploi des jeunes”. Le président de la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack Serigne Mboup, selon Dakar7, maitre d’œuvre de la Fika souhaite que Kaolack soit le bastion économique, comme elle l’a toujours été par le passé.

“Tout cela s’est fait grâce à un engagement sans faille de la chambre. Notre seul gage est le développement de la région de Kaolack’’, renchérit-il. Le cœur de ville de Kaolack est aussi devenu une grande plateforme. Il invite ses pairs opérateurs économiques autour du développement de la région, à s’unir et œuvrer pour le développement de Kaolack. ‘’Nous sommes des républicains, nous travaillons avec l’Etat, nous ne sommes avec aucun parti, nous voulons que Kaolack retrouve son visage d’antan“, précise Serigne Mboup.

Il annonce, par la même occasion la mise en place d’une centrale d’achat à la Fika. Ce qui, d’après lui, permettra aux uns et aux autres de trouver des produits à des prix abordables afin de pouvoir entreprendre.

Ainsi, le vénéré Mawlana Cheikh Ibrahima Niasse était le parrain de la sixième édition de la Fika. La famille était ainsi représenté par Cheikh Moun Amina Ibrahima Niasse. Selon ce dernier, la famille compte apporter son soutien au président Serigne Mboup dans ses projets. Ce grâce à ses engagements dans la famille. “Il a déjà posé un acte en construisant l’Institut islamique Abdoulaye Niasse pour une valeur de 100millions de FCfa“, témoigne-le fils de Cheikh Ibrahima Niasse.

Et, le secrétaire général du ministère du Commerce, Samba Ndao a magnifié l’engagement du secteur privé avec à sa tête le président Serigne Mboup “et l’ingéniosité des chambres consulaires régionales qui ont permis à Kaolack de demeurer une plaque tournante sur laquelle, il faut compter pour une mise en œuvre réussie du plan Sénégal émergent“.

D’après la même source, il a encouragé et félicité le président Serigne Mboup pour les acquis obtenus à la Fika grâce à son engagement. “La Fika a fini de s’inscrire dans le calendrier de l’Union des foires internationales qui a une tonalité particulière“, avance le secrétaire général du ministère du Commerce Samba Ndao.

“Ce qui nous intéresse c’est Kaolack. Nous disons dès maintenant Kaolack Kaolack est de retour. A partir d’aujourd’hui, nous n’accepterons plus certaines choses. Nous allons bâtir Kaolack, lutter pour que Kaolack retrouve sa place dans le concert des régions“, a réagi Baye Ciss, parrain du concours “Joganté togu Saloum”, un concours culinaire qui met en compétition des groupements d’intérêt économiques des femmes.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page