Leral.net - S'informer en temps réel

À 36 ans, elle confronte ses anciens camarades de classe au harcèlement

Rédigé par leral.net le Lundi 27 Juin 2016 à 08:51 | | 0 commentaire(s)|

 

 

Annica a été surprise d’être invitée aux retrouvailles que ses anciens camarades de classe ont organisées 20 ans après avoir quitté les bancs de l’école. Alors que la plupart des gens ont de bons souvenirs  du lycée, ceux de la Suédoise sont douloureux. Elle n’est pas sûre de se sentir capable d’affronter 20 ans plus tard ceux qui l’ont malmenée. Alors elle a écrit cette lettre sur Facebook et l’a partagée avec eux :


 

Chère classe de Terminale C, 

Merci pour l’invitation au 20ème anniversaire du Bac. 

Je n’arrive pas à croire qu’il se soit passé tout ce temps depuis que nous avons terminé le lycée. Parfois, on dirait que c’était hier. Quelle chance que vous puissiez avoir de bons souvenirs en repensant à ces années.

Pour moi, c’est la période la plus noire de ma vie. 

Vous vous souvenez peut-être que j’ai changé de classe en première ? Je voulais en finir avec ce silence soudain qui apparaissait chaque fois que je marchais dans le couloir, avec ces rires moqueurs dans mon dos, et les regards glacials dans la salle de classe. Certains d’entre vous était directement responsable de ce harcèlement. 

Ce qui est drôle avec le harcèlement, c’est qu’il ne disparait jamais vraiment. Même après 20 ans, je peux toujours entendre cette voix dans ma tête qui me dit que je suis inutile, même si, logiquement, je sais que ce n’est pas vrai. 

Mais je suis sûre que vous êtes des gens bien aujourd’hui. Certains d’entre vous ont même peut-être des enfants. Dans ce cas, j’espère qu’ils ne se réveillent pas avec la boule au ventre tous les matins quand ils doivent aller à l’école. Car personne ne le mérite. 

PS : plutôt que de donner de l’argent pour un voyage à Stockholm organisé pour les retrouvailles, j’ai donné 2000 couronnes (environ 200 euros) à Friends, une association contre le harcèlement.

Il faut un sacré courage pour affronter ses anciens tyrans. Chapeau à Annica qui l'a fait d’une manière aussi élégante !

feroce



Titre de votre page