Leral.net - S'informer en temps réel

A quatre jours des Législatives : Plus de 5 millions cartes ont été produites, selon la Dge

Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Juillet 2017 à 11:47 | | 0 commentaire(s)|

A quatre jours des Législatives : Plus de 5 millions cartes ont été produites, selon la Dge
« A ce jour, nous avons reçu de la Direction de l’automatisation du fichier (Daf), 5 millions 379 mille 330 cartes d’identité biométriques qui font office de cartes d’électeurs répartis ainsi: 5 millions 119 mille 270 cartes pour les électeurs de l’intérieur du pays et 260 mille 060 pour les 39 pays de l’étranger.

Voilà l’ensemble des cartes que la Daf a bien voulu mettre à la disposition de la Direction générale des élections (Dge). Elles ont été transmises aux autorités administratives et aux consulats en vue de leur distribution aux électeurs
», a annoncé le patron de la Dge hier, lors d’une conférence de presse axée sur le retrait de cartes. 

Selon Tanor Thiendella Sidy Fall, au niveau national, ils ont enregistré 3 millions 602 mille 346 cartes retirées, soit un taux de 70, 36%. C’est l’équivalent de 2/3 des cartes mis à disposition, glisse-t-il. « Si la moyenne nationale est de 70, 36%, on a enregistré des pics dans certaines régions, y compris dans des départements notamment Malem Hodar (93, 28%), Kaffrine (82%), Nioro (83%), Mbacké (73%), etc. Ces pourcentages sont très satisfaisants », jubile M. Fall.

Avant de faire savoir que certaines régions comme Dakar sont à la traîne. La capitale, constate-t-il, a enregistré un taux moyen de 51, 41%. Aux dires du directeur des élections, le même constat a été relevé dans la région de Matam, même si le taux de retrait dans cette localité est ‘’légèrement’’ en haussé.

Le Directeur général des élections de faire observer les ‘efforts’’ mis en place pour la bonne marche’’ de ces retraits : « c’est pour cela, poursuit-il, qu’une stratégie particulière a été adoptée ces derniers temps pour Dakar. Elle a consisté à mettre les cartes d’électeurs des citoyens de Dakar au niveau des commissions instituées auprès des centres de vote. Nous avons aussi mis en place des moyens pour faciliter la mobilité dans le cadre de la distribution des cartes d’électeurs. La Daf de son côté, a également déployé plus de 700 vacataires pour appuyer le personnel intervenant dan les commissions ».

Toujours est-il que Tanor Thiendella et son équipe ont promis, d’ici vendredi, d’avoir une situation ‘’très nette’’ par rapport aux électeurs de la diaspora.

Le retrait des cartes a installé une vive polémique dans le champ politique. Sur ce sujet, Me Abdoulaye Wade a rejeté la proposition du président Macky Sall, visant à accorder à l’électeur la possibilité de voter avec un récépissé, un permis de conduire, un passeport ou avec l’ancienne carte nationale d’identité numérisée, faute d’avoir sa carte biométrique.



Enquete

 


Leral Titre de votre page