leral.net | S'informer en temps réel

ADIE- Avec la fibre optique d'ici 2021: L’Etat veut connecter tous les services du Sénégal

Le numérique est l’un des fondements de l’économie du Sénégal. C’est l’avis du Directeur général (Dg) de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), qui révèle que la part du numérique sur le PIB (Produit Intérieur Brut) est de 8% au niveau national. Cheikh Bakhoum est convaincu que le pays peut atteindre la barre des 10% avec la stratégie nationale 20-25 au niveau du Plan Sénégal émergent (Pse).


Rédigé par leral.net le Dimanche 10 Novembre 2019 à 17:44 | | 0 commentaire(s)|

Le gouvernement du Sénégal a récemment adopté la stratégie nationale 20-25 pour impulser une grande dynamique et mettre le numérique au cœur du service public de notre économie. C’est ce qu’a déclaré le Dg de l’ADIE, qui souligne que cette nouvelle stratégie a commencé « d’abord à travers l’Etat et ses grands projets, mais également en engageant de grands projets pour le secteur privé ».

« A travers aujourd’hui, l’agence de l’informatique de l’Etat, nous sommes en train de travailler sur de grands projets d’infrastructures.

Depuis 2005, l’Etat du Sénégal a commencé ce qu’on appelle l’intranet administratif pour bâtir une infrastructure de télécommunications pour permettre à ce que les administrations puissent communiquer en utilisant du très haut débit, notamment avec la mise en place de la fibre optique partout dans le pays
», a informé le Dg de l’ ADIE.

Cheikh Bakhoum d’expliquer : « En 2005, nous avons construit à peu près 30 Kilomètres (Km) et aujourd’hui, en 2019, nous en sommes à peu près à quelque 4 500 km. L’objectif, c’est que d’ici 2021, d’avoir presque 6 000 km qui vont permettre de pouvoir interconnecter la quasi-totalité de nos administrations ».

L’invité de l’émission « Objection » de Sud Fm de ce dimanche 10 novembre 2019, de conclure : « Aujourd’hui, cela va être un acquis majeur pour notre pays, mais également un point de départ pour impulser une dynamique numérique dans tous les secteurs de notre vie économique et sociale ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos