leral.net | S'informer en temps réel

APR France menacé par le Pastef: Macky Sall dissout les structures et offre 20.000 euros à 25 responsables apéristes

La participation au sommet de Paris sur le financement des économies africaines, a permis à Macky Sall de mettre les pieds dans le plat dans son parti politique, Apr, en France.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Mai 2021 à 09:39 | | 0 commentaire(s)|

APR France menacé par le Pastef: Macky Sall dissout les structures et offre 20.000 euros à 25 responsables apéristes
Une fois la rencontre terminée, Macky Sall est retourné dans son hôtel près de l’Élysée, où l’attendait une meute de militants de l’Apr. Le président, très en colère, décide de convoquer tous les responsables de son parti dans une des salles de son gîte parisien. Ainsi, il tiendra deux rencontres.

La première vers vingt-et-une heures, Macky Sall reçoit d’abord Ahmet Sarr, le responsable de l’Apr France, le député de la diaspora Demba Sow, Awa Diop, la responsable des femmes Apr de France, Abdoulaye Mbodj, responsable des cadres républicains en France, Émile Bakhoum, responsable Cojer France et une dizaine de militants.

Macky Sall, très mécontent de la léthargie du parti et des défections des militants vers le Pastef d’Ousmane Sonko, sonne la charge : «Le parti va mal en France». Alors, Macky Sall sort de la salle et exige que les autres responsables des sections de son parti en France puissent être convoqués tout de suite. Une fois que l’ensemble des lieutenants de l’Apr arrivent devant Macky Sall, une réunion d’urgence, pour restructurer le parti en France, est décidée.

Seule Awa Diop, coordinatrice des femmes APR de France, a été épargnée par les séries de sanctions de Macky Sall

Alors, vers minuit et demi, lorsque tous les militants sont arrivés, Macky Sall sort la machette et commence à couper les têtes. Sa première victime est Ahmet Sarr, patron de la Des-Apr France. Macky Sall, très remonté contre lui, lui annonce qu’il décide de le démettre tout de suite, avec effet immédiat. Les reproches à son encontre sont la léthargie du parti, son manque d’animation et les nombreuses contestations et défections des militants vers le parti d’Ousmane Sonko en France.

Ahmet Sarr limogé par le patron de l’Apr, sera aussitôt remplacé par Ahmadou Talla Daff, désigné par Macky Sall comme coordinateur provisoire de l’Apr en France, pour une durée de six mois, dit Macky Sall. Macky Sall ne s’arrête pas là, il continue en annonçant qu’il met fin aussi aux fonctions du responsable de la Cojer France, dirigée par le jeune Émile Bakhoum.

Toujours dans son sillage, Macky Sall limoge le responsable de la Convention des cadres républicains de l’Apr France, Abdoulaye Mbodj.

Seule la responsable et coordinatrice des femmes Apr de France, Awa Diop, a été épargnée par les séries de sanctions du chef de l'Apr. Macky Sall, une fois les sanctions énoncées, balance à ses troupes : «Je reviendrai en France dans six mois et je monterai toutes les instances du parti en France. Entre-temps, suivez les consignes d’Ahmadou Talla Daff comme votre nouveau coordinateur provisoire».

Avant de se séparer d'avec ses hommes forts, Macky Sall dégaine la somme de 20.000 euros et l’offre comme transport et dîner à ses vingt-cinq militants venus lui répondre dans son hôtel parisien. Chaque militant a eu une part du butin de la nuit, c’est-à-dire 400 euros (environ 262.000 Cfa).






Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page