leral.net | S'informer en temps réel

AUJOURD’HUI : 13 mars 1984, El Hadj Ndiouga Kébé est rappelé à Dieu

Homme d’affaires réputé, El Hadji Ndiouga Kébé est l’une des personnalités sénégalaises les plus riches des années 1970. Fervent disciple Mouride, il s’investira de façon sensible à la cause de Touba au point qu’il sera surnommé le Milliardaire Baye Fall. Il décède le 13 mars 1984 à l’âge de 70 ans.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Mars 2021 à 15:48 | | 0 commentaire(s)|

De son vrai nom Babacar Kébé, l’homme d’affaires est né en 1914 à Kébé Ndeukteu. Né dans le monde rural, il partagera son enfance entre les champs de son père, agriculteur, et l’école coranique de celui-ci. Choisissant de s’investir dans le commerce, le jeune Bababacar Kébé importait des marchandises de la Gambie pour les écouler dans son Kaolack natal. On était en 1939, année du début de la seconde Guerre mondiale.

Ce commerce va favoriser une ascension fulgurante pour l’homme d’affaires, qui va aller de contrée en contrée pour son business. Après s’être installé à Tambacounda, Est du Sénégal, Ndiouga Kébé parcourra beaucoup de pays de l’Afrique de l’Ouest dont la Sierra Léone, où il finira par s’installer en 1949. C’est dans ce dernier pays qu’il verra ses affaires se développer de façon vertigineuse.

Après 10 ans passés là-bas, Ndiouga Kébé revient au Sénégal en 1958 pour investir dans son pays et travailler pour sa confrérie. La relation entre El Hadji Ndiouga Kébé et le Mouridisme est telle que rien que l’évocation de son nom fait penser à la ville sainte de Touba. Il y construit plusieurs édifices et une route bitumée reliant l’université à la grande mosquée. Cette piste est d’ailleurs appelée « Tali Ndiouga Kébé ».

A son actif, il faut aussi mentionner les travaux de rénovation et de l’embellissement de la grande mosquée et des ouvrages hydrauliques. Ce dévouement à la cause mouride lui conférera un statut privilégié auprès de Serigne Abdou Lahad Mbacké, troisième Khalife des mourides. Si à Dakar on retiendra surtout le majestueux immeuble Ndiouga Kébé (15 étages), à Touba toujours, il y a le palais Ndiouga Kébé situé dans le quartier Darou Minam (même si l’édifice reste incomplet).

Grand entrepreneur, El Hadji Ndiouga Kébé aura installé 24 sociétés au Sénégal dans des domaines aussi divers que l’immobilier, le tourisme, la restauration, l’import-export, etc. Multimilliardaire dont la fortune est estimée à plusieurs dizaines de milliards de francs CFA, il décède le 13 mars 1984 et inhumé à Touba, ville qu’il chérissait tant.

Par Ababacar Gaye/SeneNews



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page