leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Sow, responsable à APR : «Arrêtez de manipuler les jeunes pour brûler le pays»

Ce n’est pas l’homme politique qui s’est adressé à la population. Abdoulaye Sow a pris son bâton de pèlerin, pour mettre en garde les politiciens qui sont en train de politiser l’affaire dite Ousmane Sonko – Adji Sarr et qui invitent les jeunes à la violence. Pour Abdoulaye Sow, cette pratique ne passera pas.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Février 2021 à 08:19 | | 0 commentaire(s)|

Abdoulaye Sow, responsable à APR : «Arrêtez de manipuler les jeunes pour brûler le pays»
La tension a monté depuis un certain temps dans l’arène politique, dominée par l’affaire Ousmane Sonko qui a été accusé de viol par Adji Sarr. Abdoulaye Sow dit mettre de côté sa casquette politique, pour faire face à ce qu’il appelle des dérives, afin d’arrêter la manipulation dont les jeunes sont victimes. Sur l’affaire qui défraie la chronique, Abdoulaye Sow explique :

«Je parle en tant que citoyen même si le parti de l’Alliance pour la République (Apr) n’a pas voulu s’y prononcer. C’est une affaire qui oppose deux personnes. La fille qui a porté plainte, est dans son droit. Mais aussi l’accusé. Il faut qu’on respecte la Justice qui ne fait que son travail. Des gens veulent tout simplement politiser cette affaire», a-t-il déploré.

Concernant le mouvement «Le Peuple», lancé par, entre autres personnalités de l’espace public, Clédor Sène du mouvement Clair-Vision, l’activiste Abdou Karim Guèye du mouvement Nittu Dëgg ainsi que du syndicaliste Dame Mbodji, mais aussi, Assane Diouf, qui a promis de faire face au pouvoir en place, qu’il accuse de vouloir liquider l’opposant Ousmane Sonko dans le cadre de l’affaire de viol dont il est accusé, Abdoulaye Sow a «invité» ces derniers à la retenue :

«Les gens qui font appel à la révolte ou autre doivent se ressaisir. Ils ne doivent pas impliquer tous les Sénégalais qui n’ont rien à voir dans cette affaire. Nous n’avons jamais vu un accusé de viol qui demande aux populations de sortir dans la rue. Nous n’allons pas entrer dans les détails. Assane Diouf et Clédor Sène ne sont pas des exemples dans le pays. Qu’ils sachent que tout ceux qu’ils manigancent pour brûler le pays, ne passera pas», a rétorqué Abdoulaye Sow.

Ce dernier de lancer un message à l’endroit de la jeunesse : «Que personne ne vous invite à la guerre».









Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page