leral.net | S'informer en temps réel

Abus sexuels, détournement de mineure de moins de 16 ans : Cheikh Ndao écope de deux ans de prison ferme

Entretenir une relation amoureuse avec une mineure, âgée de moins de seize ans, a coûté deux années de prison au menuisier Cheikh Ndao. Jugé hier devant le tribunal des flagrants délits de Louga, il a été reconnu coupable d’abus sexuels et de détournement de mineure. En plus de la peine de deux ans de prison ferme, il a été condamné à verser 300 000 FCfa aux parents de la victime, A. Faye.


Rédigé par leral.net le Mercredi 25 Mai 2022 à 10:22 | | 0 commentaire(s)|

Abus sexuels, détournement de mineure de moins de 16 ans : Cheikh Ndao écope de deux ans de prison ferme
Entre Cheikh Ndao (22 ans) et la jeune écolière, A, Faye âgée de moins de 16 ans, l’histoire d’amour aura duré moins d’une année. En effet, les deux tourtereaux qui se sont connus au mois d’août 2021, ont commencé à se fréquenter à l’abri des regards et surtout, sans que leurs parents ne soient au parfum de leur relation.

Cheikh Ndao et sa copine se retrouvaient dans des places publiques, à des heures pendant lesquelles A. Faye séchait les cours. Et de fil en aiguille, ils sont devenus inséparables. Malheureusement pour eux, la mère d’A. Faye a découvert le pot aux roses.

La dame Aminata Mbengue a constaté le changement morphologique de sa fille qui, en plus, s’habillait différemment et se maquillait. La dame bombarde sa fille de questions. A la suite d’un interrogatoire poussé, A. Faye qui a été dos au mur, raconte qu’elle a été victime d’abus sexuels de la part de son copain Cheikh Ndao.

Suffisant pour qu’Aminata Mbengue conduise sa fille au centre Elisabeth Diouf de Dahra, où, après consultation, on lui apprend la perte hyménale récente de son enfant. Munie d’un certificat médical attestant de rapports sexuels de la gamine de 15 ans, la dame porte plainte à la Brigade de Gendarmerie de Louga. Dans la foulée, Cheikh Ndao est arrêté.

Au bout de deux jours de garde-à-vue, il est déféré au parquet de Louga, où il est inculpé pour abus sexuels et détournement de mineure. Face à la barre, hier, Cheikh Ndao a reconnu avoir eu à plusieurs reprises des rapports sexuels avec A. Faye. Mais il ajoute qu’il n’a jamais forcé celle-ci à coucher avec lui. Au contraire, dit-il, c’est l’adolescente qui lui a proposé les rapports sexuels.

Des déclarations que la fille a catégoriquement niées, même si elle a admis qu’elle était toujours amoureuse du mis en cause. Convaincu de la culpabilité du prévenu, le représentant du ministère public a requis une peine d’emprisonnement ferme de cinq ans contre ce dernier. Quant aux parents de la fille qui sont civilement responsables, ils ont sollicité un million FCfa pour la réparation du préjudice.

Le tribunal a reconnu Cheikh Ndao coupable de détournement de mineure, après avoir écarté le délit d’abus sexuels sur mineure de moins de seize ans. C’est ainsi qu’il a écopé de deux ans de prison ferme et 300 000 FCfa à payer en guise de dommages et intérêts.






L’As


Titre de votre page Titre de votre page