leral.net | S'informer en temps réel

Accusé de produire de l’eau à partir de fosses septiques : Lassana Gagny Sakho se justifie

L’Office nationale d’assainissement du Sénégal (Onas) est accusée d’avoir une machine qui produit de l’eau usée pour la rentre dans le réseau. Pour démentir cet état de fait, l’Onas a organisé une visite guidée au niveau de la technopole de Pikine. La machine à l’origine de la polémique s’appelle l’omni processeur. Le directeur général de l’Onas, Lassana Gagny Sakho estime que l’objectif premier de cette machine est de produire de l’énergie.


Rédigé par leral.net le Mercredi 5 Septembre 2018 à 11:39 | | 0 commentaire(s)|

Depuis quelques temps, la toile est animée par une histoire de machine qui transforme de l’eau venant des fosses septiques en eau potable. Cette information défraie la chronique dans les médias et les réseaux sociaux. C’est pour apporter des éclaircissements que l’Onas a organisé hier, une visite guidée de la presse dans les locaux où la fameuse machine a été installée.

Selon le Dg de l’Onas Lassana Gagny Sakho, il y a eu beaucoup de bruit ces derniers temps, concernant l’omni processeur. « Il rentre dans le cadre d’un projet global d’amélioration de l’accès à l’assainissement pour les populations. Cet outil fait partie d’un ensemble qui passe de la collecte des excrétas des ménages jusqu’au rejet dans l’environnement. L’Objectif global est d’arriver à modérer les conditions de vie des populations », explique-t-il.

A l’en croire, l’objectif premier de cette machine est de produire de l’énergie. Ensuite de l’eau et des boues. Cependant, il a tenu à expliquer pourquoi cette machine est au Sénégal. « Cette machine est ici, parce que nous sommes leaders en Afrique noire dans le domaine de l’assainissement, aussi bien autonome que collectif. C’est fort de ce constat que la Fondation Bill et Melinda Gates a fait ce don au Sénégal. Il n’y a pas une goutte d’eau qui sortirait d’ici et qui sera utilisée. Il n’y a pas une usine derrière qui transforme cette eau », rassure-t-il.

Avant de préciser qu’ils n’ont aucune relation avec la Sde. Interpellé sur le fait que Bill Gates aurait bu cette eau, en prouvant qu'elle est buvable. Lassana Gagny Sakho répond en ces termes : « Bill Gates a le droit de prendre cette eau et de la goutter aux Usa. Cette machine que nous avons ici, n’est pas faite pour avoir de l’eau à commercialiser. Il faut que l’on sache se concentrer sur l’essentiel. Le rôle premier de cette machine est de produire de l’énergie électrique que je vais reproduire dans mon système pour optimiser les coûts de production », déclare-t-il.

En outre, il indique qu’ils ne vont pas porter plainte contre les diffuseurs. « Nous n’allons pas porter plainte, j’ai autre chose à faire. Cette affaire est derrière moi. Ce n’est pas une affaire du président Macky Sall. Mais, c’est l’avenir de ce pays qui est en jeu. La course à l’audimat ne doit pas pousser à faire des folies », regrette-t-il.

Pour sa part, l’ingénieur Abdoulaye Malou Guèye estime que l’activité principale de l’omni processeur est la production de l’énergie électrique pour pouvoir prendre en charge de la station d’épuration. Avant d’ajouter que la capacité de la machine pour produire de l’eau est très infime, environ 0,2m3. « Notre consommation journalière est au-delà. Sans électricité, cette machine n’est pas rentable. Elle produit de l’électricité en priorité », jure-t-il.


 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos