leral.net | S'informer en temps réel

Actes de violences et vandalisme / Nouveau parti: "L'Etat a su adopter une posture digne et déterminée"


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Mars 2021 à 23:02 | | 0 commentaire(s)|

Actes de violences et vandalisme / Nouveau parti: "L'Etat a su adopter une posture digne et déterminée"
Le Nouveau Parti a examiné la situation du pays marquée par la pandémie inédite mais aussi par les inquiétudes des pays voisins à cause de la menace Djihadiste et la recrudescence des problèmes de santé publique comme Ebola, la fièvre jaune etc. Malgré cette situation, l’Etat du Sénégal a toujours su adopter une posture digne et déterminée pour venir à bout de cette pandémie.

Grâce à son leadership sur le plan continental et international, le Président Macky Sall place le Sénégal parmi les premières nations africaines à se doter de vaccins et à mettre sur pied un programme de vaccination très bien structurée. N’eût été l’engagement et la détermination du Gouvernement du Sénégal (sensibilisations, mesures barrières, couvre-feu, désinfections des marchés, distribution de masques, de gels, les aides financières aux plus démunis, entre autres), la situation aurait été pire.

C’est dans ce contexte qu’une convocation à comparaître d'Ousmane Sonko, leader du PASTEF, accusé par une plainte de Adji Sarr, employée d’un salon de beauté pour accusation de viols et menaces de mort, a engendré des manifestations qui ont donné lieu à des actes regrettables de vandalisme et de violence, ayant malheureusement conduit à mort d'hommes.

Le Nouveau Parti (NP) présente ses condoléances aux familles éplorées et condamne avec la dernière énergie les actes de violence, les pillages et destructions de biens publics et d’autrui alors que le Sénégal est réputé pour sa stabilité.

Et, le Nouveau Parti (NP) appelle les populations sénégalaises, surtout les jeunes au calme et à la sérénité, face aux défis de l’heure ponctués par la relance de l'activité économique, en dépit des aléas liés au COVID-19.

Ainsi, ledit parti à travers un communiqué, demande que la lumière soit faite sur cette affaires de présumé viol et menaces de mort à l’endroit de M. Ousmane Sonko, leader du Pastef, mais aussi que les auteurs d’actes de violences de pillages ayant entraîné mort d’homme et destruction de biens appartenant à autrui, soient identifiés et poursuivis, conformément à la loi.

Le Nouveau Parti marque sa solidarité avec GFM et le quotidien LE SOLEIL, condamne ces actes odieux tendant à terroriser les organes de presse qui sont guidés par les chartes de deontologie du journalisme.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page