leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Khalifa Sall : Me Baboucar Cissé enfonce la défense du maire de Dakar

La partie civile ne veut pas entendre parler d’une levée d’immunité dont les règles normales auraient été violées. Réagissant aux accusations des avocats de Khalifa Sall, Me Baboucar Cissé démonte les propos de Me Ciré Clédor Ly et invite l’accusé à répondre des faits « avérés » qui lui seraient reprochés.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Novembre 2017 à 13:44 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Khalifa Sall : Me Baboucar Cissé enfonce la défense du maire de Dakar
« Cette demande a été faite à la requête du procureur de la République.  Je crois savoir que dans cette affaire-là, la procédure a été respectée pour que cette levée de l’immunité parlementaire de M. Khalifa Sall soit accomplie. Je sais que de l’autre côté (défense), on crie au scandale mais, il n’en est absolument rien du tout.  La procédure a été observée scrupuleusement par l’Assemblée nationale. C’est la raison pour laquelle, j’estime qu’il est temps maintenant que M. Sall réponde des faits qui lui sont reprochés et qu’il aille en procés dans cette affaire », a-t-il remis en place.
 
L’avocat indique qu’il a comme l’impression que « de l’autre côté, on n’est pas pressé pour que l’affaire soit jugée parce qu'on sait nettement et clairement, que c’est un dossier assez simple car les faits reprochés sont manifestement établis en l’espèce et que le droit sera dit et bien dit par le tribunal, qui sera éventuellement saisi pour ce dossier ».

Dans son propos, Me Cissé poursuit que « la défense est libre de crier urbi et orbi que cette assemblée aurait violé les droits de M. Khalifa Sall. Ce qui n’est pas le cas. Car, la levée de l’immunité est faite conformément aux procédures internes de l’Assemblée nationale».



 
Leral.net
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos