leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Khalifa Sall - Réaction de Abdoulaye Wilane: "que les autorités judiciaires de ce pays clarifient et expliquent...pour faire taire les oiseaux de mauvais augure qui parlent de cabale politique"

L'arrestation du maire de Dakar a surpris plus d'un. Elle agace même certaines personnalités politiques comme Abdoulaye Wilane qui se dit surpris et attristé.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Mars 2017 à 13:35 | | 0 commentaire(s)|

"Je suis attristé et peiné par l'arrestation de Monsieur Khalifa Sall. En tant que maire, je pense que personne ne veut se faire élire maire pour chercher à aller en prison", s'indigne le maire de Kaffrine, porte-parole du parti socialiste.

Et d'ajouter que, " je croyais que les soupçons qui pesaient sur lui céderaient la place à une présomption d'innocence et donneraient droit à un traitement équitable du dossier au vu de sa personnalité et de sa réputation parce qu'il est le maire de la plus grande ville du Sénégal".

"Il aurait pu être inculpé, dit-il et placé sous contrôle judiciaire afin de permettre aux enquêteurs de poursuivre l'enquête jusqu'au procès. Autant le Procureur générla, fort de ses arguments pense que Monsieur Sall est coupable, autant les Sénégalais pensent que Khalifa Sall n'est pas coupable, qu'il est innocent".

Selon le maire socialiste de Kaffrine, cette arrestation va ternir l'image du Sénégal car elle aura un rebondissement international. " Cela n'est pas bon pour l'image du Sénégal. Sachant que le maire de Dakar a un réseau diplomatique africain au niveau des élus Africain, et les élus du monde sans oublier l'association des maires du Sénégal et l'association internationale des maires francophones. Imaginons le bruit et le retentissement à l'image de tonnerre que cela va avoir à travers le monde sur notre pays. Je voudrai dire que les lois et règlements comme le disait Senghor, s'appliquent à des hommes mais il faut savoir les humaniser".

Abdoulaye Wilane appelle les autorités judiciaires à apporter très vite des réponses et décliner les voies et moyens par lesquels, elles sont parvenues à arrêter le maire de Dakar pour lever les zones d'ombre.  " Nous sommes pour la reddition des comptes dans un Etat de droit qui promeut la bonne gouvernance. Je voudrais comme tous les Sénégalais que les autorités judiciaires de ce pays clarifient et expliquent les tenants et les aboutissants, les bases et fondements de leurs procédés afin de faire taire les oiseaux de mauvais augure qui parlent de cabale politique. Ils doivent être démentis par le droit et rien que le droit", conclut Abdoulaye Wilane.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos