leral.net | S'informer en temps réel
7 B

Affaire Petro-Tim: Thierno Alassane Sall vilipende l’Itie Sénégal à Oslo

L’ancien ministre de l’Energie compte bien internationaliser l’affaire du scandale de 10 milliards de dollars, révélé par la BBC. Thierno Alassane Sall a, en effet, adressé une lettre au secrétariat international de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (Itie), à Oslo, pour vilipender l’Itie Sénégal, dirigée par Eva Marie Coll Seck.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Juin 2019 à 16:26 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Petro-Tim: Thierno Alassane Sall vilipende l’Itie Sénégal à Oslo
Dans une lettre ouverte intitulée « l’Itie cautionne l’opacité et le manque de redevabilité dans le secteur du pétrole et du gaz au Sénégal », Thierno Alassane Sall (TAS) soutient que « le débat public sur le pétrole et le gaz au Sénégal a certes été très vibrant durant ces 7 dernières années, mais il est en porte-à faux avec l’évaluation de l’Itie », rapporte Walf Quotidien.

Revenant sur le reportage de la BBC, TAS note qu’il « illustre le manque de transparence et les soupçons graves de corruptions qui entourent le Président Macky Sall, sa famille et des ministres sénégalais dans la gestion du secteur pétrolier et gazier sénégalais ».

Parlant de l’Itie, Thierno Alassane Sall note qu’elle « n’était pas sans savoir la multitude de scandales qui ont secoué ce secteur durant ces dernières années et qui ont été largement relayés par la presse nationale et une partie de la presse internationale, notamment durant la dernière période d’évaluation de l’Itie ».

Selon TAS, « l’Itie a failli à ses devoirs basiques ». Et pour cause, souligne-t-il, « le Président Macky sall et ses ministres, ont à plusieurs reprises, cité le satisfecit de l’Itie pour preuve de la transparence et pour justifier leur refus de déclencher des actions judiciaires, y compris après le documentaire de la BBC ».

Thierno Alassane invite, ainsi, l’Itie à « mettre à jour son évaluation des politiques du secteur minier au Sénégal, au risque de continuer à cautionner des politiques opaques, de corruption et d’obstruction à la justice du Président Macky Sall ».

Une mise à jour qui doit être menée, à l’en croire, « par des experts libres et indépendants, dans des délais respectables ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos