Leral.net - S'informer en temps réel

Affaire des 1500 cartes d'électeur, Dr. Ibrahima Mendy répond à Ousmane Sonko : «Il cherche à justifier sa défaite à Ziguinchor»

Rédigé par leral.net le Samedi 15 Janvier 2022 à 01:38 | | 0 commentaire(s)|

Affaire des 1500 cartes d'électeurs, Dr Ibrahima Mendy répond à Sonko : «Il cherche à justifier sa défaite à Ziguinchor»
A en croire le candidat de Yewwi Askan Wi, Ousmane Sonko, la coalition Benno Book Yakaar voulait introduire frauduleusement 1500 cartes dans le circuit. “Mais selon les informations que nous avons, le gouverneur et le préfet ont rejeté ces cartes d’électeur. Nous les encourageons pour le moment pour cette position républicaine. C’est ce qu’on attend de l’administration territoriale.”



Dr Ibrahima Mendy, responsable politique de l’APR, chargé de communication de la coalition BBY à Ziguinchor, pense qu’Ousmane Sonko est dans son jeu favori de désinformation et de manipulation des masses. Il a commencé déjà à trouver les coupables de sa défaite. “Aujourd’hui, nous savons tous qu’au Sénégal, personne ne peut plus voler les élections. Ce qui est regrettable par rapport aux déclarations d’Ousmane Sonko, on a l’impression qu’il veut demander à ses militants de verser dans la violence, si jamais il perdait les élections au soir du 23 janvier ici à Ziguinchor. Nous le déplorons tous et nous dénonçons avec la dernière énergie le discours va-t’en guerre d’Ousmane Sonko qui n’a pas une attitude républicaine. Il est franchement un fieffé menteur. S’il a vraiment les preuves de ce qu’il dit, il a les moyens juridiques pour s’attaquer à ça“, a-t-il dit.


Il ajoute : “«Ousmane Sonko cherche à justifier sa défaite à ZIGUINCHOR. Il doit être serein et il faut qu’il arrête de dire ou de raconter du n’importe quoi sur les autorités administratives locales. Nous sommes au contraire dans un combat purement politique et non dans des combats va-t’en guerre. Nous devons, chacun de son côté, chercher à convaincre nos populations au lieu de verser dans des propos malhonnêtes et malsains. Nous nous sommes sur le terrain et nous cherchons à convaincre les électeurs. En vérité, Ousmane Sonko a la trouille. Il a peur après qu’il ait constaté nos fortes mobilisations sur le terrain. C’est pourquoi Ousmane Sonko doit arrêter de manipuler nos populations.”



Source : https://www.exclusif.net/Affaire-des-1500-cartes-d...


Titre de votre page Titre de votre page