leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des faux billets : pourquoi les gendarmes ne sont pas allés cueillir Bougazelli de force

Impliqué dans une affaire de faux billets, le député Seydina Fall Bougazelli joue toujours à cache-cache avec les enquêteurs. Entendu puis relâché jeudi dernier, il avait été convoqué le lendemain vendredi, à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, mais n’avait pas déféré à la convocation. Plusieurs explications avaient été alors données après cette défection. De nouveau convoqué, hier lundi, le responsable APR à Guédiawaye a encore fait faux bond aux enquêteurs. Et se pose alors la question de savoir pourquoi les gendarmes ne sont pas allés le cueillir de force.


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Novembre 2019 à 09:20 | | 0 commentaire(s)|

Affaire des faux billets : pourquoi les gendarmes ne sont pas allés cueillir Bougazelli de force
L’Observateur en donne les raisons dans sa livraison du jour. Selon le journal, sa qualité de député empêche les forces de l’ordre d’aller le prendre de force. Pour le faire, ils ont besoin d’une autorisation du procureur de la République. Ce qu’ils n’ont pas pour l’heure.
Déclaré malade et interné dans une clinique, le député n’est ni dans une clinique, ni chez lui, affirme Tribune. Six de ses présumés complices ont déjà été arrêtés et déférés, mais ils ont bénéficié d’un retour de parquet, hier.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos