leral.net | S'informer en temps réel

Affaire des médicaments frauduleux saisis à Touba: Le 27 mai, jour de vérité sur la libération d'Amadou Oury Diallo

L’affaire Amadou Oury Diallo qui était condamné à 5 ans de prison avant d’être gracié, relance l’affaire de la saisie de médicaments frauduleux à Touba. Absent de la barre du tribunal, le condamné, supposé avoir bénéficié de la grâce présidentielle, ne s’est pas présenté devant le procureur qui a renvoyé
l’affaire au 27 mai prochain, lit-on dans les colonnes du quotidien "Kritik", parvenu dans les locaux de leral.net.


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Mai 2019 à 04:46 | | 0 commentaire(s)|

Déjà qu’aucun document présent devant le tribunal ne prouve l’effectivité de la grâce présidentielle, du côté de la défense comme selon la théorie avancée par le Syndicat des pharmaciens, le faussaire aurait bénéficié de complicité jusqu’à quitter la taule sous le nez et à la barbe de l’administration pénitentiaire.

Amadou Oury Diallo et Bara Sylla, arrêtés pour trafic de faux médicaments, ont été jugés et condamnés, avant que la libération du premier nommé ne sonne l’alerte au niveau des plaignants, l’Ordre des pharmaciens privé, qui s’en est plaint.

Hier, au tribunal, les faits ont semblé corroborer la crainte de la partie civile. En effet, selon l’avocat de l’Ordre des pharmaciens, Me Abdoulaye Babou, quand le procureur a appelé les prévenus, Bara Sylla s’est présenté, mais pas Amadou Oury Diallo. Il a alors été procédé à la vérification du dossier carcéral de ce dernier, dont on dit qu’il avait bénéficié d’une grâce présidentielle le 3 avril dernier. Mais à la surprise générale, il n’y a aucun document qui atteste d’une grâce présidentielle pour Amadou Oury Diallo.

Ce qui a fait dire à Me Babou, que « l’affaire est encore plus compliquée, parce que rien ne prouve aujourd’hui qu’Amadou Oury Diallo a bénéficié d’une grâce présidentielle ». Ce qui reste tout de même constant, c’est qu’Amadou Oury Diallo a bien été élargi de prison. Par quel canal ? A-t-il bénéficié de complicité ? Dans tous les cas, le procureur a renvoyé l’affaire au 27 mai prochain, afin que toutes les vérifications soient faites dans cette étrange affaire.

Rappelons qu’Amadou Oury Diallo et son acolyte Bara Sylla avaient été arrêtés et condamnés à 5 ans de prison pour trafic de faux médicaments, associations de malfaiteurs, entre autres. La valeur des médicaments saisis avait été estimée à 1 milliard 300 millions FCFA. Sa grâce présidentielle supposée, annoncée le 3 avril dernier, avait suscité la grosse colère de l’Ordre des pharmaciens.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos